CGECI Ac ademy, outil de promotion économique

L’édition 2015 de la CGECI Academy au Palais des Congrès

La CGECI Academy, organisée par le patronat ivoirien avec le soutien de l’État, se positionne comme un instrument de promotion économique auprès d’investisseurs internationaux, mais aussi comme une plate forme d’échange et de partenariat pour les chefs d’entreprises nationaux.

C’est lors de sa visite à Maurice les 12 et 13 avril que Jean-Louis Billon, ministre du commerce, a officiellement invité ce pays à participer, en tant « qu’invité d’honneur », à la 5ème édition de la CGECI Academy, qui se tiendra à Abidjan les 21 et 22 avril. Créé en 2012 par la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI), principale organisation du patronat ivoirien qui représente « 80% du secteur prié ivoirien moderne », la CGECI Academy est devenue en quelques années un événement incontournable du secteur privé.
Maurice invité d’honneur La présidente mauricienne, Ameenah Gurib-Fakim, élue en 2015, a exprimé au cours de cette visite, sa volonté de renforcer les échanges bilatéraux avec la Côte d’Ivoire. « Voir que nos amis Ivoiriens viennent vers nous pour nous transmettre cette invitation, nous va droit au coeur parce que je vois que nous allons renforcer les échanges bilatéraux avec un pays ami qui est la Côte d’Ivoire », a t-elle affirmé. Pour Abidjan, l’objectif n’est autre que d’attirer les investissements de ce pays de l’Océan indien, qui a développé l’une des économies les plus prospères et compétitives en Afrique, le classant régulièrement en haut des classements de la croissance et de la bonne gouvernance. « La Côte d’Ivoire aspire à davantage de coopération et d’intégration économique africaine, à plus de coopération sud-sud et à un développement mutuel. Dans nos stratégies communes, ce rapprochement va porter des fruits. Déjà, de nombreux investisseurs de Maurice sont orientés vers le pays et je pense que nous avons plus à gagner », a conclu le ministre Billon au dernier jour de sa visite. Il était accompagné pour l’occasion par des représentants du ministère des Affaires étrangères et de la CGECI.
Outil de promotion économique
La CGECI Academy, véritable plate-forme d’échanges autour des chefs d’entreprises nationaux et internationaux, avec la participation des partenaires techniques et spécialistes multisectoriels, s’affirme donc comme un instrument de promotion économique pour la Côte d’Ivoire. « Il y a beaucoup d’opportunités d’affaires en Côte d’Ivoire. Maurice est classée première dans presque tous les indices, il y a donc ici un savoir-faire à exporter. Inciter les entreprises mauriciennes à investir en Côte d’Ivoire tombe sous le sens, d’où l’organisation du forum économique où le gouvernement mauricien et son secteur privé seront représentés. Par ailleurs, cela permettra de faire savoir aux Ivoiriens que Maurice est une plateforme financière et pas uniquement une destination touristique », explique Alain Yao Kouadio, vice-président de la CGECI.
Outre la promotion de l’économie ivoirienne auprès des partenaires régionaux et internationaux, la 5ème édition de la CGECI Academy a pour ambition d’apporter des solutions concrètes aux entrepreneurs, quelle que soit leur catégorie, en évoquant notamment la thématique essentielle de l’accès aux financements, mais aussi la problématique des « champions », à travers la « création d’un cadre de partage d’expériences afin de susciter des actions conjointes pour leur construction et leur accélération ».

Youssouf BAMBA

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 15/11/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink satış evden eve nakliyat halı yıkama bmw yedek parça hacklink panel hacklink panel