UEMOA : La production industrielle en hausse

La production industrielle de la Côte d’Ivoire, selon des données récentes de la BCEAO, a stagné ou chuté, tandis que celle des autres pays de l’UEMOA a dans l’ensemble légèrement relevé la tête.

Selon l’institut d’émission de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), l’évolution de l’activité industrielle observée dans l’espace de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) est à la hausse au niveau de l’ensemble des compartiments (production manufacturière, production d’énergie et activités extractives). Tout en notant une tendance haussière dans plusieurs pays de cet espace, la BCEAO précise que le regain de dynamisme des activités manufacturières est attribuable essentiellement à la hausse de la production des produits alimentaires, du caoutchouc et matières plastiques, ainsi que des produits métallurgiques de base, renforcée par le redressement des produits chimiques et d’articles d’habillement. Toutefois, la baisse des produits pétroliers raffinés, des autres produits minéraux non métalliques et des ouvrages en métaux a tempéré la tendance.

En dents de scie Selon la BCEAO, au niveau des activités manufacturières par exemple, une tendance baissière a été notée en Côte d’Ivoire (moins 1,3% contre moins 12,9%). La production des activités extractives est plutôt en hausse et cela est essentiellement imputable à la production du pétrole brut et gaz naturel (plus 5,4% contre plus 3,4%). Concernant l’accroissement de la production d’énergie, la BCEAO relève une hausse dans l’ensemble des pays de l’UEMOA, à l’exception de la Guinée-Bissau, du Mali et du Sénégal, où une baisse a été observée. Les hausses les plus importantes sont localisées au Niger, au Burkina Faso et en Côte d’Ivoire. En glissement annuel, le rythme de progression de la production industrielle dans l’UEMOA a augmenté, passant de moins de 1% en mars 2019 à 2,9% en avril 2019, tiré essentiellement par les activités d’extraction de pétrole brut et de gaz naturel, de fabrication des produits chimiques et de raffinage des produits pétroliers, ainsi que d’extraction de minerais d’uranium et de thorium.

Ouakaltio OUATTARA

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 28/05/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

L’après coronavirus

La crise inédite résultant de la pandémie du coronavirus devrait inciter les acteurs du monde globalisé à jeter les bases d’un « nouvel ordre mondial &ra...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité