Noix de cajou : Great Quest Fertilizer aux portes ivoiriennes

La firme agroalimentaire canadienne Great Quest Ferilizer s’est lancée dans l’acquisition de 80% de la société Ivoirienne de noix de cajou trading (INC-Trading). Elle est spécialisée dans le traitement et le négoce des noix de cajou, l'importation, l'exportation et l'achat de machines et de matériels de tous types nécessaires à l'exploitation des noix de cajou et à tous types d'activités agraires. Le principal actif d’INC est une installation de traitement de noix de cajou d’une capacité de 12 000 tonnes par an. Elle a été achevée récemment et devrait commencer à traiter des noix dès mars 2019. Les deux parties en sont encore au stade des pourparlers et, selon une proche du dossier, ont déjà convenu des conditions financières et d’exclusivité. La société travaille actuellement à un accord définitif contraignant et sa clôture est soumise à la satisfaction des conditions, à l’apurement des titres et aux autorisations d’échange, y compris potentiellement un vote des actionnaires. Great Quest recevra une usine de traitement hautement automatisée, avec 4 500 m2 d’espace de stockage sur 6 ha de terrain, dans le corridor industriel d’Azaguié, à 44 km du port d’Abidjan. Great Quest conservera 80% du projet et 20% seront pris en charge par un partenaire local. Ivoirienne Noix de Cajou bénéficie en outre d’un congé fiscal jusqu’en 2030 et d’une exemption des droits d’importation aux États-Unis jusqu’en 2025. Premier producteur et exportateur mondial de noix de cajou, la Côte d’Ivoire transforme moins de 10% de sa production.

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 18/10/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité