Issa Fadiga : L’homme qu’il faut à la place qu’il faut ?

Nommé en décembre 2017 Directeur général de la CNCE, il est confirmé à ce poste quand celle-ci devient Banque populaire, début novembre 2019. Mais, avant cette nomination, Issa Fadiga avait occupé la fonction de Conseiller technique au ministère de l’Économie et des finances. À ce titre, il a assuré le Secrétariat exécutif du Programme de développement du secteur financier.

Après ses études supérieures à l’Institut polytechnique Houphouët-Boigny (INP-HB)  de Yamoussoukro, où il a étudié les mathématiques supérieures après un Bac S obtenu au Collège Jean Mermoz d’Abidjan en 1995, il s’envole les États-Unis d’Amérique. Là-bas, Issa Fadiga intègre la célèbre Georgia State University à Atlanta. Il s’illustre dans cette université de la plus belle manière, en décrochant un Bachelors of Business Administration Finance. Diplômé avec une moyenne (GPA) de 3 sur 4. Finies les années universitaires, il est recruté par Sun Trust Bank Washington DC, pour occuper le poste de Directeur de l’agence principale.                                                                             

Homme du sérail Quand en novembre 2015 il est désigné pour présider le Comité de suivi de l’administration provisoire de la Caisse nationale des caisses d’épargne (CNCE), Issa Fadiga ne se donne aucun répit. Pour lui, il est d’abord question de repousser les limites de l’expertise pour repositionner la banque publique (au bord de la banqueroute) au rang des acteurs économiques de premier plan. Pour cela, il peut compter sur l’expérience acquise au sein d’institutions bancaires de renom, notamment Standard Chartered Bank, où il a occupé le poste de Directeur régional, chargé de la division institutions financières et du secteur public, Afrique francophone, de 2013 à 2015. Auparavant, il a travaillé de 2010 à 2013 pour le Groupe Ecobank, en tant que Associate Vice-President Directeur Afrique chargé des institutions financières. Autant le dire, le domaine des finances, M. Fadiga le connaît. Conseiller du ministre de l’Économie et des finances sur les options de restructuration et de privatisation des banques publiques (CNCE, BHCI, VERSUS BANK, BNI, UNACOOPEC), Issa Fadiga aura la responsabilité de permettre à la désormais Banque populaire de jouer un rôle central dans la politique d’inclusion financière des populations.

Ester ZOUKOU

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 19/03/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par KODHO

Le monde s’effondre

La maladie à virus Covid 19 a réussi en moins de 4 mois à paralyser le monde entier. Elle est parvenue à rappeler aux hommes leurs limites dans leur capacité à...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité