Nialé Kaba, le profil de la fonction

Intelligente et travailleuse, Nialé Kaba est l’archétype de la femme moderne qui doit sa fulgurante ascension socioprofessionnelle à la qualité de ses diplômes obtenus. Au rang de celles qui comptent en Côte d’Ivoire parmi les leaders au féminin, ce n’est pas au hasard qu’elle a décroché plusieurs postes ministériels.

(324 mots)

A 54 ans, Nialé Kaba sait ce que veut dire les chiffres. Native  de Bouko, une commune de Bouna dans le Zanzan (environ 562, 3kilomètres d’Abidjan au nord-est de la Côte d'Ivoire), elle voit le jour en 1962.

«Economiste de première classe» selon les propos du président Alassane Ouattara, Nialé Kaba, est avant tout ingénieur statisticienne formée en France en 1989 où elle décroche le diplôme d’études approfondies en économie internationale et économie du développement au CESD de Paris, à l'université Panthéon-Sorbonne.

1981. Elle passe avec brio le baccalauréat, série C. Quatre années plus tard, la maîtrise en sciences économiques, option économie publique de l'université nationale de Côte d'Ivoire.

Rentrée au pays, elle commence sa vie professionnelle à l’Ecole nationale supérieure de statistique et d’économie appliquée (ENSEA) en tant que enseignante de macroéconomie.

Elle occupe, de 1991 à 2000, les postes de chargée d'études puis de chef de cabinet à la Primature sous Alassane Ouattara et Kablan Duncan.

Elle est ensuite directrice de cabinet adjoint au ministère de l’Économie et des Finances en 2000 dans l’administration Gbagbo avant de glaner le poste de directeur de cabinet du ministre de l'Artisanat et de l'encadrement du secteur informel de 2003 à 2005[]. Promue directeur général de Côte d’Ivoire Tourisme, elle tient la fonction de 2005 à 2007.

Entre le 22 novembre 2012 et le 12 janvier 2016, pendant quatre ans, cette mère d’une fille, occupe pour la première fois dans l’histoire de la Côte d’Ivoire, le portefeuille hautement stratégique et très convoité de ministre en charge de l’Economie et des finances jusque-là chasse-gardée des hommes.

Actuelle ministre du Plan et du développement, Nialé Kaba est une fierté du Zanzan, sa région natale, dont elle est à ce jour la présidente du Conseil régional.

Tony NAHOUNOUX

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 15/11/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink satış evden eve nakliyat halı yıkama bmw yedek parça hacklink panel hacklink panel