Alexis Konan Kouakou, Inventeur de jeux éducatifs

Alexis Konan Kouakou caresse le rêve de voir son invention pénétrer le système éducatif.

L’invention chez lui est innée. Depuis les classes primaires, il confectionne des jouets à l’aide de matériaux de récupération. Une passion qu’il a nourrie et affinée avec le temps, en se spécialisant dans la création de jeux éducatifs.

Alexis Konan Kouakou est un féru de mathématiques. Mais, après plusieurs tentatives infructueuses à l’examen du baccalauréat au Lycée mixte de Yamoussoukro, il abandonne les bancs de l’école et se consacre entièrement à ses recherches sur les idées d’inventions qui se bousculent dans sa tête. Il apporte sa touche personnelle au célèbre jeu de société Ludo, en le réinventant sous une forme électronique en 2003, invention qu’il n’arrive malheureusement pas à breveter, faute de moyens financiers.

Persévérant Le fils de planteur n’en démord cependant pas. Tout en travaillant sur de nouveaux projets de création, Alexis Konan mène sa petite enquête auprès de collégiens sur leurs aptitudes en mathématiques et se rend compte qu’ils trainent de nombreuses lacunes. Constat qui l’incite à élaborer un jeu éducatif accessible à tous et qui « peut aider les élèves à mémoriser leurs formules de mathématiques pour accroitre leurs capacités, et cela de façon ludique ». Ainsi naquit en 2008 le « Jeu Z », une invention qui se présente sous la forme d’un Scrabble avec des chiffres à la place des lettres. Depuis 2015, année du dépôt de l’invention auprès de l’Office africain de la propriété intellectuelle (OAPI), l’inventeur est toujours dans l’attente d’être reçu par les autorités de l’Éducation nationale, car il espère nouer un partenariat avec cette institution en vue d’une large diffusion de son produit. En attendant que la chance des inventeurs lui ouvre des portes, la promotion du « Jeu Z » se fait au contact de sa cible première. A 32 ans, le rêve ultime d’Alexis Konan Kouadio est de voir son invention utilisée au niveau national et pourquoi pas « partout dans le monde, pour voir mon nom figurer parmi la liste des illustres inventeurs qui ont façonné l’histoire de l’humanité de par leur génie créateur », pense-t-il à haute voix.

Malick SANGARÉ   

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 18/01/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

La saison des tangos …

Ils ont tous baissé le ton d’un cran, sans que cela ne soit synonyme d’un abandon des ambitions à quelque deux petites années de l’échéance de 2020...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité