La BACB s'installe à Abidjan

Après avoir conclu, le 31 octobre, sa première transaction majeure en Côte d’Ivoire, avec un accord de financement pré-export de près de 16 milliards de francs CFA sur 18 mois, la Banque commerciale arabo-britannique (BACB) a lancé, ce mardi 8 novembre, ses activités en Côte d’Ivoire. Son premier bureau a été ouvert à cet effet à Abidjan. Basée à Londres, la BACB jouit d’une expérience de 45 ans, période pendant laquelle elle s’est spécialisée dans le financement des entreprises et des marchés en développement. Selon son directeur général, Paul Hartwell, la BACB croit en la Côte d’Ivoire, dont la croissance atteste du dynamisme. « La Côte d’Ivoire est la porte d’entrée économique incontes- tée de l’Afrique francophone. Ce que le pays a construit en un peu plus de 5 ans depuis la crise est une réussite économique et sociale massive. La Côte d’Ivoire est devenue le centre de gravité des affaires et des finances en Afrique de l’Ouest francophone. », soutient-il. Les principaux secteurs visés par la BACB sont les produits de base comme le cacao, le caoutchouc, le coton. En dehors du financement du commerce transfrontalier, cette banque compte s’impliquer dans certaines activités de prêt, telles que l’actualisation, la fourniture de services de trésorerie. Toutefois, signale Paul Hartwell, la banque compte éviter les grands projets d’infrastructure et d’énergie. OO

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 15/11/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink satış evden eve nakliyat halı yıkama bmw yedek parça hacklink panel hacklink panel