Nadège Armelle Gouli Lou : Sept en une

Le marketing, le management et les arts sont trois domaines d’activité totalement différents mais pourvoyeurs d’opportunité d’affaires pour ceux qui souhaitent s’y investir. La jeune entrepreneure Nadège Armelle Gouli Lou a choisi de combiner ces trois secteurs d’activité dans l’entreprise Gouli & CO, un consortium de sept sociétés qui veut allier à la fois social et profit.

Nadège Armelle Gouli Lou, 29 ans, est un pur produit de l’entreprenariat, peut-on dire. Si aujourd’hui elle est à la tête d’un groupe de sept entreprises, c’est bien parce que, depuis sa tendre enfance, elle a toujours été animée d’un esprit d’entreprenariat. «L’esprit d’entreprise est un peu inné pour moi. Déjà, en classe de CE2, j’arrivais à commercialiser des bonbons à l’école. Pourtant, c’était un de mes oncles qui m’avait offert des paquets à consommer. Pour moi, c’était une opportunité d’affaire. Plus tard, c’est moi-même qui les confectionnait au lieu de les acheter chez le boutiquier», raconte-t-elle.

Parcours atypique Tout est parti de Crealite, une petite entreprise mise sur pied en 2014. Si, au départ, elle était destinée aux services artistiques (Nadège est artiste peintre), d’autres viendront s’y greffer dans le domaine du marketing, comme l’évènementiel et les promotions de produits dans les supermarchés. Avec ses différents partenaires, l’entreprise commence à prendre du volume. Elle y intègre l’art culinaire, avec la restauration et le service traiteur. Après son passage dans des institutions chrétiennes, son esprit va s’ouvrir à l’engagement social. C’est à partir de là que naitront les entreprises  Gouli & CO. « C’est un ensemble d’entreprises qui sont partie de celle que j’ai créé au départ, en fonction de mes centres d’intérêts et des personnes qui m’accompagnent », explique Mme Gouli Lou. Crealite Food, Crealite Agence, Crealite Art, Job Agro, WilBlack Prod, Artistic, KindiConcept (Fondation pour l’épanouissement des enfants) sont ces entreprises. Employant 15 personnes pour un chiffre d’affaires qui tourne autour de 30 millions de francs CFA, celle qui rêve de faire un doctorat en psychologie des organisations, souhaite marquer son temps en montrant une jeunesse nouvelle.

Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 19/03/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par KODHO

Le monde s’effondre

La maladie à virus Covid 19 a réussi en moins de 4 mois à paralyser le monde entier. Elle est parvenue à rappeler aux hommes leurs limites dans leur capacité à...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité