15 hauts responsables de l’administration sous le coup d’enquête judiciaire

Le Procureur Richard Adou a révélé vendredi 14 septembre que, sur saisine de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance  (HABG), le Tribunal de première instance d’Abidjan (TPI) a ouvert des enquêtes concernant 15 dossiers visant des faits de corruptions  et d’infractions assimilées. Ces faits sont reprochés à des  personnes exerçant dans des entreprises privées, semi-privées et publiques ivoirienne.

Sur les 15 dossiers, il  est question, « 3 procédures  ont fait l’objet de l’ouverture d’information judiciaires chez les juges d’instructions du 7ème et du 8ème cabinet de TPI d’Abidjan. Les 12 autres  sont, pour certaines, en complément d’enquête, et pour d’autre en cours d’enquête à la Haute Autorité, à la section recherche de la gendarmerie nationale ou à la police économique et financière » précise le procureur qui a toutefois refusé de donner des indications sur l’identité de ces personnes de même que sur les postes qu’ils occupaient.

Les enquêtes ouvertes ont permises de mettre la main sur diverses catégories socio-professionnelles dont un magistrat, des directeurs financiers, des élus, d’un administrateur civil, d’anciens directeurs généraux d’entreprises privées et publiques et de sages-femmes.

Le parquet entend engager des poursuites judiciaires contre les auteurs et complices des infractions relevées et ce, conformément aux textes en vigueur au terme de ces enquêtes.

Brigitte Komondi

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 18/10/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité