Sando Valy Koné, La passion des TIC pour l’entreprise

Sa passion pour les Technologies de l’information et la communication (TIC) va permettre à Sando Valy Koné, alors qu’il est encore sur les bancs de l’université, de se rendre compte que les entreprises africaines n’exploitent pas assez les opportunités quelles offrent pour améliorer leur rendement. Avec des amis, il décide de changer les choses avec TICAFRICA.

Après leurs études universitaires, en 2006, Sando Valy Koné et ses amis décident de se jeter dans le bain de l’entreprenariat pour réaliser leur rêve. Ils lancent d’abord Afritelsat, une entreprise qui se donne pour mission de fournir des services VOIP (Voice over IP) de téléphonie sur Internet. Mais, avec l’apparition de multinationales plus expérimentées, es concurrents très coriaces, la jeune entreprise ne pourra tenir tête et sera obligée de mettre la clé sous le paillasson en 2008. Une première expérience désastreuse qui ne va pas décourager Sando Valy Koné, qui avait plus d’un tour dans son sac.

Persévérance Après sept années de réflexion, Sando décide finalement en février 2015, en compagnie d’un ami de l’université, de mettre sur pied sa nouvelle entreprise, TICAFRICA, après avoir pris le soin de démissionner de son poste de directeur commercial d’une entreprise de la place. TICAFRICA a choisi de se spécialiser dans l’optimisation de la performance des entreprises et leur organisation à travers les télécoms, la communication web et les solutions numériques. Elle propose, entre autres, l’installation et l’entretien des équipements télécoms, l’hébergement web ou encore le développement d’applications. En 2017, TICAFRICA rejoint la communauté Entrafrica, mise en place par la firme ESPartener. Cela va permettre à l’entreprise et à Sando d’acquérir des outils nécessaires pour mieux gérer la société, renforcer la cohésion au sein de son personnel et développer une vision plus claire de son business. Aujourd’hui, TICAFRICA possède un siège à Abidjan, un portefeuille clients très conséquent et un chiffre d’affaires estimé à plusieurs millions de francs CFA. L’entreprise se projette déjà dans l’avenir et a pour vision de devenir le leader du secteur en Côte d’Ivoire, pour contribuer par la même occasion à la vulgarisation des TIC en Afrique.

Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 30/07/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Le cas Floyd

Trayvon Martin ? Décédé ! Eric Gardner ? Décédé ! Michael Brown ? Décédé !  Atatiana Jefferson, J...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité