kartal escort
La finance Sengage 2017 : Le monde de la finance attendu pour la 2 dition | Journal d'Abidjan

La finance Sengage 2017 : Le monde de la finance attendu pour la 2 dition

Initiative visant à favoriser le financement des Petites et moyennes entreprises (PME), la deuxième édition de « la finance s’engage », se tiendra le jeudi 26 octobre 2017 au Sofitel Hôtel Ivoire, sous le regard de plus de 350 acteurs du monde de la finance. Selon la directrice de la communication et des relations publiques, l’édition 2017 sera marquée par trois moments forts, à savoir les Awards du financement, une présentation de l’étude des « données pour la croissance » et un contrat d’engagement sera signé entre les acteurs du secteur financier et les PME à travers le lancement des « PME s’engagent.

Initiative visant à favoriser le financement des Petites et moyennes entreprises (PME), la deuxième édition de « la finance s’engage », se tiendra le jeudi 26 octobre 2017 au Sofitel Hôtel Ivoire, sous le regard de plus de 350 acteurs du monde de la finance. Selon la directrice de la communication et des relations publiques, l’édition 2017 sera marquée par trois moments forts, à savoir les Awards du financement, une présentation de l’étude des « données pour la croissance » et un contrat d’engagement sera signé entre les acteurs du secteur financier et les PME à travers le lancement des « PME s’engagent.

Cette édition devra permettre de récompenser l’ensemble des acteurs qui se sont engagés en 2016 et qui auront réalisé et respecté leurs engagements, appuyés par un processus rigoureux et sélectif. Des établissements de crédits, des institutions de micro finance et des établissements financiers, s’étaient ; en 2016, engagés à financer les Petites et Moyennes Entreprises (PME) à hauteur de 1 276 milliards de franc CFA.

Selon l’étude « Données pour croissance » menée par le cabinet ESPartners, autour de 4 212 entreprises du pays lors de la première édition, sur 91% des entreprises en quête de financement, seulement 33% font la démarche d’aller vers les banques et 50% d’entre elles obtiennent le financement. Et ce pour un besoin en financement des PME formelle estimé à environ 3 600 milliards de franc CFA.

Anthony NIAMKE

LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 16/08/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle gnration

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité