Industrie : L’AAPIE lance le premier salon dédié aux professionnels de l’évènementiel

L’association Africaine des Professionnels de l’Industrie Evènementielle (AAPIE), a lancé ce jeudi 24 janvier à Seen Hôtel, son premier salon dédié aux professionnels de l’événementiel. A cette occasion, tous les acteurs du secteur à savoir, les tops décideurs, les partenaires et les porteurs de projets etc, étaient tous présents pour apporter leur soutien, à ce nouveau « née ». Au programme : une conférence de presse, un master class et un after network dans le but de permettre à tous les participants de : mieux appréhender le sujet.

Selon sa présidente Mme Pulchérie Djeni, la création d’une telle association est parti d’un constat. Nombreux sont dans l’événementielle mais peu ont la compétence et mettent en péril le développement de ce secteur. Fort de ce fait qu’est née l’AAPIE dont l’objectif est de « réunir et fédérer les meilleurs professionnels de l’industrie événementielle africaine »

« A travers l’AAPIE, nous ambitionnons de réunir tous les acteurs de la filière événementielle pour participer activement au développement de ce secteur économique en pleine expansion » a déclaré, Mme Pulchérie Djeni.

A en croire la présidente du collectif national du centre de gestion agrée, Mme Béatrice Amouakon qui intervenait sur le thème « L’encadrement administratif et comptable de votre structure », au cours du master class, les CGA sont des dispositifs communautaires pour accompagner les petites et moyennes entreprises (PME) à la formalisation et à la bonne gouvernance de leurs entreprises. « Nous accompagnons les pme et les très petites entreprises dans le domaine de l’assistance comptable, de la prévention fiscale, de la formation et de l’information. » a-t-elle déclaré.

Notons qu’à ce jour l’AAPIE ne compte aucun membre adhérent.

Pour rappel, le marché de l’événementiel africain avoisinerait 35 milliards d’euros.

Marie-Brigitte KOMONDI

 

 

 

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 22/10/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

De la peur à la banalisation

La Côte d’ivoire compte aujourd’hui près de 20 000 cas confirmés de Covid-19, 18 000 malades guéris et moins de 120 décès. Avec un taux de létalité de 0,6% et un taux de guérison de 92%, la pandémie n...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

522 Origin Connection Time-out

522 Origin Connection Time-out


cloudflare-nginx