Serge Doh sur les traces de Magic Johnson ?

Serge Doh, en sport comme en affaires, toujours la même volonté d’aller plus loin.

Il est un ancien athlète international. Depuis quelques années, Serge Doh s’est reconverti dans les affaires. Les mois qui viennent devraient lui permettre d’aller plus loin dans son ambition de devenir un acteur majeur de la carte prépayée en Afrique.

Serge Doh, ancien athlète, lanceur de poids et de disque, est vice- présidence du groupe chargé de la stratégie de développement international de Global Technology Partners (GTP), dont la filiale ouest-africaine est installée à Abidjan depuis huit ans. Pour lui 2017 s’annonce comme l’année d’un grand challenge : réus- sir à introduire les produits et services prépayés Visa dans plusieurs pays d’Afrique. Le prix de « Fournisseur du service Visa prépayé de l’année », que son groupe a reçu à Dubaï au mois de juin dernier, constitue pour lui une motiva- tion supplémentaire. À 43 ans, l’aventure dans le monde des affaires commence un jour de l’année 2007 où, feuilletant « Black Enterprise », un magazine dédié aux Afro-américains, il tombe par hasard sur un article consacré à la « Magic Cash Card », une carte prépayée promue et cautionnée par le légendaire basketteur Magic Johnson.

Opportunité

Alors qu’il suit des cours de management aux États-Unis, l’idée lui vient de chercher à transposer ce modèle en Afrique. « Le sport m’a communiqué des vertus que sont l’esprit de préparation, de compétition et l’esprit de gagneur », confie Serge Doh, décidé à marcher sur les traces de Magic Johnson, reconverti en homme d’affaires. Il fait ses armes en travaillant comme co-manager à L.A Fitness, et prend langue en parallèle avec Global Technology Partners (GTP), spécialisée dans l’industrie de la carte prépayée. À la recherche de partenaires à même de l’introduire dans le milieu des affaires sur le continent Africain, il s’allie à Serge Doh, qui leur fera décoruvrir l’Afrique. Pour Global Technology Partners, le 1er Salon monétique organisé par le CTIM-UEMOA à Abidjan en 2009 est l’occasion d’installer sa filiale d’Afrique de l’Ouest sur les bords de la lagune Ébrié. Et depuis, le groupe est présent dans plus de 30 pays africains.

Benoît TanoH

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 15/11/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink satış evden eve nakliyat halı yıkama bmw yedek parça hacklink panel hacklink panel