Henri Konan Brou : Quand russite et formation vont de pair | Journal d'Abidjan

Henri Konan Brou : Quand russite et formation vont de pair

Avec sa plateforme ddie lducation et la formation, Henri Brou veut donner lopportunit la jeunesse de mieux sinformer sur son avenir.

La formation tant une arme de russite dans toute activit, Henri Konan Brou, jeune entrepreneur ivoirien, a dcid den faire son cheval de bataille avec sa plateforme yefa.ci , ddie lducation - formation.

À 30 ans, Henri Konan Brou compte sur l’échiquier des startups qui ajoutent de la plus-value à l’entreprenariat ivoirien. Sa spécialité : permettre aux élèves et étudiants ivoiriens de mieux s’informer sur les opportunités d’études et de formation en un clic. Avec sa plateforme web « yefa.ci », dédiée à l’éducation, à la formation et au conseil, le lauréat du Prix d’excellence Alassane Ouattara 2017 du meilleur entrepreneur émergent et du Prix de l’innovation de l’ambassade d’Israël lors de l’African start-up forum 2017, veut participer à l’éclosion d’une nouvelle génération de jeunes. Ingénieur en sciences informatiques, après six mois de traversée de désert, il est conscient que le chemin vers le succès est encore long.

Courageux et dynamique Depuis octobre 2017, date de mise en service de sa start-up « Yefa », en langue baoulé « Nous prenons », Henri Konan Brou n’a d’yeux que pour la formation des jeunes ivoiriens. Avec sa plateforme web yefa.ci, il offre des opportunités aux étudiants. « Nous centralisons et structurons toutes les opportunités d’étude pour les jeunes en un seul endroit. Nous permettons aux jeunes d’optimiser leur recherche, ainsi que les financements d’études, de projets, et les informations sur les différents concours ». La plateforme a déjà enregistré plus de 200 000 visiteurs et se positionne comme un pont entre les étudiants et le monde de l’emploi. Une réalisation due au Programme d’entreprenariat de la Fondation Tony Elumelu, assorti d’un financement de cinq millions de francs CFA en 2017, avec l’objectif d’atteindre fin 2018 un chiffre d’affaires avoisinant les 30 millions de francs CFA. Le jeune entrepreneur compte sur ses partenaires et sur une jeune équipe dynamique. « Nous comptons investir les écoles et universités pour faire découvrir le site web », dit-il. L’expérience acquise au Patronat ivoirien et dans diverses autres entreprises lui a forgé un mental de gagneur et aiguisé son appétit de business.

Anthony NIAMKE

 
 
 

LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 13/09/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle gnration

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité