Didier Assouakon : Digitaliser les soins de santé

Les hôpitaux publics devraient pouvoir s’inspirer de l’expérience de Didier Assouakon

À 34 ans, il est déjà à la tête de deux micro-entreprises qui se comportent très bien sur le marché. En s’investissant avec réussite dans des domaines éloignés de sa formation de base, Didier Assouakon fait montre de ses capacités managériales et de son goût pour l’entrepreneuriat.

Depuis l’Institut National Polytechnique Houphouët-Boigny de Yamoussoukro, d’où il est sorti avec un diplôme en Réseaux et télécommunications, Didier Assouakon nourrit ses rêves de création d’entreprises et nul ne pouvait prévoir que  c’est dans le domaine de la médecine qu’il ferait ses premiers pas. Pourtant, avec des amis, il a mis sur pied depuis octobre 2015 rdvmedecine, une plateforme numérique de recherche et de prise de rendez-vous médicaux. En collaboration avec plus d’une centaine d’établissements sanitaires privés de la place ils ont réussi à adapter l’application aux exigences des usagers et les test effectués dans une dizaine de centres de santé ont permis d’apporter de nouvelles fonctionnalités au site, qui vise entre autres à offrir un agenda de gestion et d’organisation de la « patientèle » pour les praticiens et aussi à « digitaliser le parcours de soin du patient et à améliorer le quotidien des professionnels de santé ». Mise en ligne en début d’année 2018 rdvmedecine.com sera officiellement présentée au public au mois de juin prochain.

En plus d’être un féru d’informatique, le natif d’Abobo a également le sens du commerce. Avant de se lancer sur le précédent projet il avait déjà créé Femmivoire, son réseau de vente en ligne de vêtements, chaussures, bijoux, accessoires et lingerie exclusivement dédié aux femmes. Depuis 2015, c’est un peu plus de 5 000 articles qu’il a réussi à écouler vers 1 000 clients, rien qu’en se servant de Facebook. Il n’entend pas s’arrêter en si bon chemin. Le Directeur général de SHAD (Sylvain Handjuh Assouakon Didier) travaille avec ses partenaires à passer à la formule e-commerce, avec un site internet plus élaboré qui permettra d’offrir une palette de produits plus vastes et toucher un public encore plus varié.

Malick SANGARÉ

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 06/12/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité