Lutte contre la corruption/Ange Kessi aux policiers et aux militaires : « Je serai intraitable ! »

Ange Kessy était l’un des invités de la célébration de cette journée internationale.

La journée internationale de lutte contre la corruption n’est pas passée inaperçue en Côte d’Ivoire. Un appel clair a été lancé aux forces de l’ordre.

La journée internationale de lutte contre la corruption a été célébrée ce lundi en Côte d’Ivoire. A cette occasion, la Haute autorité pour la bonne gouvernance a commémoré l’évènement au Plateau, à la maison de l’entreprise, autour d’un panel qui a rassemblé, entre autres, le commissaire du gouvernement Ange Kessi, N’golo Coulibaly, président de la Haute autorité pour la bonne gouvernance. Une tribune saisie par Ange Kessi pour affermir sa position quant à la corruption en Côte d’Ivoire. « Que les policiers se mettent hors de la corruption ! Sur cela je serai intraitable », a mis en garde le procureur militaire devant les panelistes, à la maison de l’entreprise au Plateau. Le point de départ de la lutte contre la corruption, pour l’officier supérieur, ce sont les policiers, les gendarmes, les militaires, les douaniers. Car, dit-il, un policier qui accepte des pots de vin, ne peut en aucune légitimité procéder à une arrestation. Sa lutte contre le fléau, d’après Ange Kessi, restera ferme et sans équivoque. Il a par ailleurs demandé aux Ivoiriens de dénoncer le phénomène au lieu de s’en rendre complice. « Sur 100 dossiers dénoncés, 80 sont faits par des étrangers », a déploré le commissaire du gouvernement. Une situation qu’il faut combattre de plus en plus, au dire de N’golo Coulibaly, président de la Haute autorité pour la bonne gouvernance. « Les corrupteurs et les corrompus devront savoir que la lutte sera sans répit, qu’elle n’admettra ni faiblesse ni compréhension de notre part, et que la loi sera appliquée dans toute sa rigueur. La lutte contre la corruption est un combat difficile et de très longue haleine, qui nécessite un engagement franc et permanent de chaque citoyen », a signalé M. Coulibaly. Pour lui, sur le plan national les efforts de l’Etat sont encourageants. « Les résultats de différentes enquêtes réalisées par les organismes régionaux et internationaux d’évaluation de la gouvernance, indiquent que la Côte d’Ivoire a fait des progrès importants ces sept dernières années en matière de lutte contre la corruption. En effet, sur la période 2012-2018, notre pays figure parmi les trois pays qui ont réalisé les meilleurs progrès selon l’ONG Transparency international, qui évalue le niveau de la corruption dans 180 pays au monde. La Côte d’Ivoire est passée de la 136ème place en 2013 à la 105ème place en 2018, avec la perception de pays à risque de corruption modéré. Les performances de la Côte d’Ivoire sont également reconnues au niveau du Programme américain « Millenium Challenge Corporation ». L’indice « Contrôle de la corruption » dudit programme a évolué favorablement en passant d’un score négatif de (-0.39) à un score positif de (+0.35) en quelques années », poursuivra-t-il. Pour les organisateurs de cette cérémonie il s’agissait de lancer l’opération de signature d’une banderole par des célébrités ivoiriennes du sport, de la musique ou du monde politique, qui acceptent de s’engager à lutter contre la corruption. Le Président de la haute Autorité pour la bonne gouvernance a été la première personnalité à lancer cette opération qui durera toute l’année 2020.Quant aux panels, ils étaient articulés autour des thèmes suivants : Construire un pays sécurisé, paisible et développé par l’enseignement de la lutte contre la corruption ; Luttecontre la corruption, facteur de sécurité, de paix et de développement ; Société civile et lutte contre la corruption : quelle implication des guides religieux pour la sécurité, la paix et le développement ?

Raphaël TANOH

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 26/11/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Le « New deal »

Le « New deal »

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a une nouvelle fois plaidé mardi pour un « New deal » au niveau international et un nouveau co...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité