Bonne gouvernance : La Fondation Mo Ibrahim lance son rapport

La Fondation Mo Ibrahim procédera au lancement du premier rapport sur la gouvernance en Afrique le 15 octobre prochain. Ce document très complet, fondé sur les données de l’IIAG, se concentrera sur la gouvernance, la mise en œuvre de l’Agenda 2063 de l’Union africaine et le programme de développement durable à l’horizon 2030 des Nations Unies sur le continent.

Le 15 octobre prochain, sur son site internet, la Fondation Mo Ibrahim publiera son premier rapport sur la gouvernance en Afrique. Il soulignera l’importance de s’appuyer sur des données fiables afin de suivre et de mesurer les progrès et analyser les défis grandissants de la gouvernance et les opportunités pour dynamiser le développement durable en Afrique.

De nouveaux défis L’Afrique se trouve à un tournant capital. Si la gouvernance connaît des améliorations sur l’ensemble du continent, le paysage est transformé par l’apparition de nouveaux défis et besoins pour les parties prenantes et les citoyens. Le domaine de la gouvernance publique s’est élargi et englobe des questions actuelles, notamment l’accès à des soins de santé de qualité et la durabilité environnementale. Dans le même temps, des cadres novateurs, tels que l’Agenda 2063 de l’Union africaine ou les Objectifs de développement durable des Nations unies, ouvrent la voie au développement de l’Afrique et contribuent à l’identification des priorités stratégiques, vectrices de progrès politiques, sociaux, environnementaux et économiques. Face à cette évolution, la Fondation proposera un point de vue unique sur ces cadres, ces défis et ces possibilités.

Renforcer l’utilisation des données L’IIAG est la plus grande source de données relatives à la gouvernance en Afrique, ce qui en fait un outil essentiel de mesure des progrès vers la concrétisation de l’Agenda 2063 et l’atteinte des ODD. La bonne gouvernance demeure une question centrale du développement africain et du rapport. La fondation a effectué la collecte et l’évaluation de données en la matière les plus complètes à ce jour. Elle s’est appuyée sur 90 indicateurs et 150 000 points de données afin d’évaluer les performances dans 54 pays. En vue d’améliorer constamment l’IIAG, d’étendre sa portée pour y inclure de nouveaux défis et de nouvelles données et de mettre à profit sa mine d’informations et ses ensembles croissants de données, la Fondation Mo Ibrahim publiera désormais tous les deux ans une nouvelle version de sa base de données, intégrant les derniers scores, classements et tendances. La prochaine sera publiée en 2020.

Ouakaltio OUATTARA

--

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 17/09/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

De la peur à la banalisation

La Côte d’ivoire compte aujourd’hui près de 20 000 cas confirmés de Covid-19, 18 000 malades guéris et moins de 120 décès. Avec un taux de létalité de 0,6% et un taux de guérison de 92%, la pandémie n...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité