Salon de l’Épargne, de l’investissement et du patrimoine : Améliorer le taux de bancarisation

La deuxième édition du SEIP ouvrira ses portes le 19 pour refermer se portes le 20 novembre 2019 au Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan. Initiative pouvant améliorer le taux de bancarisation, il aidera le public à apprendre à épargner, investir, mieux acquérir et gérer son patrimoine.

La Côte d’Ivoire, avec une trentaine d’établissements bancaires, enregistre malheureusement un très faible taux de bancarisation, estimé à 16,5%. Un taux que la seconde édition du Salon de l’Épargne, de l’investissement et du patrimoine (SEIP) veut corriger.

Épargne pour tous Il vise toute personne (commerçant, salarié, entrepreneur, investisseur, étudiant, etc.) souhaitant bénéficier d’outils pour une meilleure compréhension des offres bancaires existantes, en vue d’une meilleure épargne et d’investissements fructueux. L’objectif étant d’apporter de vraies solutions, qui permettront à chacun de sécuriser son avenir et celui de sa famille. « Qu’ils fassent partie du secteur formel ou informel, c’est en adoptant de saines habitudes d’épargne que les ménages ivoiriens réussiront à améliorer leurs finances et leur vie quotidienne, ce qui créera un cercle vertueux pour toute l’économie nationale » explique Leticia N’cho Traoré, coorganisatrice du SEIP. En initiant cet évènement, Ecobank entend contribuer à accroitre l’inclusion financière et donner à un grand nombre de personnes la possibilité de mieux maîtriser leur épargne et la gestion de leur patrimoine, surtout en ce qui concerne les personnes non encore bancarisées. « Notre large offre de services bancaires digitaux permet à tout type de client, qu’il s’agisse d’un particulier ou d’une entreprise, de gérer ses finances du bout des doigts, grâce à notre application ou nos services de banque en ligne», confie Paul-Harry Aithnard, Directeur général de Ecobank Côte d’Ivoire et de la Région UEMOA. Dès sa première édition, le SEIP s’est inscrit au rang des événements incontournables dans l’espace UEMOA. L’édition 2018 a enregistré la participation de plus de 1 500 visiteurs et compté plus de 15 panélistes, les professionnels les plus prestigieux du monde de la finance.

Forts de ce succès, les organisateurs rééditent l’expérience en 2019. Pour ce faire, plus d’une quarantaine d’intervenants issus du monde de la finance, parmi lesquels Adama Coulibaly, ministre de l’Économie et des finances, Paul Harry Aithnard, Directeur général de Ecobank Côte d’Ivoire, Aymeric Villebrun, Directeur général de la Société Générale Côte d’Ivoire, et Mariam Djibo, Directrice générale de Advans Côte d’Ivoire, sont attendus.

Ester ZOUKOU

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 17/09/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

De la peur à la banalisation

La Côte d’ivoire compte aujourd’hui près de 20 000 cas confirmés de Covid-19, 18 000 malades guéris et moins de 120 décès. Avec un taux de létalité de 0,6% et un taux de guérison de 92%, la pandémie n...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité