Sucre : La production stagne

La production de sucre en Côte d’Ivoire a progressé de 1,5%, passant de 112 662 tonnes de janvier à mai 2019 à 114 327 sur la même période en 2020. Un niveau de production qui reste insuffisant pour compenser le déficit constaté sur le marché du sucre local. Selon les dernières estimations, qui remontent à 2018, la consommation ivoirienne est estimée à 243 000 tonnes annuellement, contre une production locale de 197 270 tonnes, soit une couverture de 80,96%. Depuis plusieurs années, le gouvernement ivoirien a interdit les importations de sucre afin de doper la production locale et de combler ce déficit. Mais cette stratégie n’a pas encore donné les résultats escomptés et les deux industriels locaux que sont la SUCAF et SUCRIVOIRE peinent à faire croître leur production malgré les ambitieux plans d’investissement annoncés. Une situation qui a conduit la Côte d’Ivoire à signer en janvier 2020 des contrats - plans d’une période de cinq ans afin de renforcer l’engagement de ces entreprises à réaliser les investissements nécessaires pour augmenter leur capacité, améliorer leur productivité et leur compétitivité et réaliser l’autosuffisance en sucre en vue de garantir des prix compétitifs pour les ménages dans le cadre de la lutte contre la vie chère. De sources proches de la filière, il va falloir attendre encore quelques années avant de sentir les effets de cette réforme sur la production des deux industriels, essentiellement concentrée au nord du pays.

Yvann AFDAL

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 14/01/2021
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Le « New deal »

Le « New deal »

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a une nouvelle fois plaidé mardi pour un « New deal » au niveau international et un nouveau co...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité