E-commerce : Yatoo et Afrimarket baissent le rideau

Le géant du e-commerce Jumia est désormais seul sur son segment. Même si les affaires ne sont pas au beau fixe actuellement, il tient encore bien la route. Ses principaux concurrents, Yatoo et Afrimarket, ont en effet baissé les rideaux. Prosuma, le géant de la grande distribution en Côte d’ivoire, a mis un terme à son aventure de vente en ligne via la marque Yatoo, lancée il y a un peu plus de trois ans. La plateforme revendiquait pourtant la seconde place de la vente en ligne en Afrique de l’Ouest avec l’ensemble des produits des enseignes du groupe (Casino, Bonprix, Cashivoire, etc.,). Cette fermeture est suivie au pas de course par celle de Afrimarket. Après six ans, d’exercice, elle n’a pas pu résister à la concurrence. L’entreprise, basée à Paris, vient de demander son placement en liquidation judiciaire au tribunal de Paris, expliquant que cela était dû à une « grosse prédominance de Jumia ». Pourtant, à en croire les chiffres officiels, depuis sa création, l’entreprise de commerce en ligne avait réuni 50 millions d’euros, dont 20 millions en quatre levées de fonds et le reste en concours bancaires et en réinvestissements de chiffres d’affaires. Mais elle a été rattrapée par « trop de difficultés à lever les fonds nécessaires pour atteindre la taille d’un mastodonte capable de tenir dans le e-commerce en Afrique ». Les premiers hommes d’affaires qui avaient exprimé des intentions de rachat ont dû renoncer face aux énormes difficultés que traverse Afrimarket.

Marie-Brigitte 

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 09/07/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Le cas Floyd

Trayvon Martin ? Décédé ! Eric Gardner ? Décédé ! Michael Brown ? Décédé !  Atatiana Jefferson, J...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité