Poste : Une restructuration qui coûte 306 licenciements

Traversant une grave crise économique depuis peu, la Poste de Côte d’Ivoire vient d’annoncer un plan de licenciements  dans le cadre d’une politique de restructuration. Selon la direction générale de l’entreprise publique, il s’agit d’une « population cible de 306 agents proposée à la déflation », choisie selon « une analyse multicritères », parmi lesquels les emplois à faible valeur ajoutée, les effectifs faiblement qualifiés, les salariés en situation particulière (congé maladie de longue durée au-delà de la période légale de suspension du contrat de travail) ou tout autre cas d’indisponibilité. Toutefois, la direction a décidé de faire bénéficier les agents concernés de mesures d’accompagnement, en plus de leurs droits légaux, en rendant les critères identiques à ceux offerts aux salariés admis précédemment au départ volontaire. Ces déflatés devraient percevoir « une indemnité de licenciement, une gratification à 100%, une indemnité compensatrice de congé, une indemnité de préavis (variable selon la catégorie et l’ancienneté), un pécule variable selon l’âge (22 mois de salaire de base pour les personnes âgées de moins de 40 ans) ». Les intéressés pourront, s’ils le veulent, être admis au programme d’installation de points relais à l’intérieur du pays. Le départ de ces agents sera organisé en deux phases, pour des raisons de disponibilités immédiates de ressources financières. Une première phase de 94 agents et une seconde de 212, précise le communiqué publié le 18 septembre et qui ne donne pas de détails sur les dates.

Ouakaltio OUATTARA

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 06/12/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité