Transfert d’argent : Orange victime d’intrusions majeures

Objet de plusieurs plaintes des abonnés, le segment Orange Money du géant de la téléphonie mobile en Côte d’Ivoire, Orange-CI, est la cible permanente des arnaqueurs. Selon les chiffres de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’ouest (BCEAO), le préjudice financier subi par Orange-CI est estimé à 449 millions de francs CFA. Une perte liée à deux intrusions majeures sur la plateforme de cet opérateur mobile, menées par deux individus à la fin du premier semestre 2019. De sources proches d’Orange-CI, plusieurs cas d’arnaques de clients sont remontées à leur service juridique. Elles « impliqueraient certains anciens agents » de cette maison de téléphonie mobile, qui, « durant leur service, ont pu avoir accès à certaines bases de données et maitrisent les failles du système ». Mais, précise notre source, certaines attaques viennent également de personnes extérieures qui attaquent les systèmes de plusieurs structures bancaires, tant dans la sous-région ouest-africaine que dans le reste du monde. Les transferts d’argent se présentent désormais comme la principale activité des sociétés de téléphonie mobile. Caracolant en tête de ce segment, Orange-CI est la plus fragile en termes de sécurité. « Les cas d’arnaques y sont plus fréquents, notamment en liaison directe avec les clients. Les dommages sont ainsi subis autant par l’entreprise que par les usagers », explique un agent de la Plateforme de lutte contre la cybercriminalité (PLCC). Ce dernier précise que plusieurs dénonciations ont été faites mais très peu de plaintes déposées.

Yvann AFDAL

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 20/02/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

2020 et alors ?  

Alors que s’égrènent les derniers jours de l’année 2019 et que pointent à l’horizon,  les premières lueurs du très attendu 2020, o...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité