La Société Générale Côte d’Ivoire affiche un Produit net bancaire de 79 milliards de franc CFA pour le premier semestre 2020

La troisième édition de la communication financière de la Société Générale Côte d’Ivoire (SGCI) de l’année 2020, s’est déroulée le mercredi 14 octobre à Abidjan par visio-conférence et a porté essentiellement sur la présentation des résultats financiers du premier semestre de la banque.

Avec la pandémie de Coronavirus que connaît le monde entier, le bilan semestriel de la Société générale Côte d’Ivoire affiche une solidité avec un ratio de solvabilité à 13,3% au-delà des exigences réglementaires, contre 11,04% en 2019.

L’institution financière joui en effet d’un fond de commerce dynamique, grâce à un revenu en croissance, caractérisé un Produit net bancaire (PNB) en progression de 10% soutenu par la MNI (+17%) en lien avec l’évolution des encours moyens de crédits (+12%) dans la lignée des Push Retail/PME couplé à un coût relativement bas et maitrisé des ressources.

Ainsi pour le premier semestre 2020, la SGCI affiche un Produit net bancaire de 79 milliards de franc CFA, soit une hausse de 10% comparé à 71,5 milliards de franc CFA en 2019.

« C’est un bilan positif pour la SGCI qui reste une dynamique de croissance. C’est un bilan très solide et nous en sommes fière », s’est réjoui, le Directeur général de la SGCI, Aymeric VILLEBRUN, qui avait à ses côtés au cours de cette cérémonie, Ludivine Hubert, Directrice des Affaires Financières Juridiques et Institutionnelles, Marc GIUGNI, Directeur Clientèle Entreprises et Adama OUATTARA, Directeur des Ressources.

Les performances enregistrées par la banque au premier semestre (S1 2020), c’est aussi un profil de risque prudent avec le renforcement des processus d’octroi et de suivi des risques avec la mise en place d’outil de scoring à l’octroi des PPO, le déploiement de plateformes de suivi des risques reposant sur une analyse par donnée des signaux de fragilité du compte.

Se positionnant comme un partenaire de confiance, engagé pour tous, dans le développement de la Côte d’Ivoire, la SGCI a axé son plan stratégique (Plan RISE) sur différents points, à savoir la relation client, avec l’ouverture de nouvelles agences, le renforcement des canaux digitaux, le déploiement du dispositif YUP, ce qui représente +8% de clients actifs dans le fond de commerce ; l’efficience avec la digitalisation de processus clefs, l’ajustement du dispositif de contrôle, les actions RH soutenant les efforts d’efficience, avec une atteinte de la cible de la cible de C/I avec une amélioration de +400 bps. Et enfin, une solidarité et un engagement qui se résume en une concentration des efforts d’extension du maillage d’agence en province pour participer à l’inclusion financière, soit 34% du maillage physique en province contre 29% à fin 2018. Le lancement d’une démarche « Mission Histoire » avec le support du Groupe sur la présence de Société Générale en Afrique.

En définitive, l’on peut retenir que la banque s’en sort parfaitement bien malgré l’impact de la crise sanitaire de la COVID-19 à une performance des métiers grâce à un accompagnement adapté des clients, un rebond des activités, notamment sur l’activité de crédits aux particuliers et surtout une bonne dynamique de croissance des encours avec des encours de crédits à +9% et encours de dépôts à +22%. À cela s’ajoute les mesures de protection des clients et collaborateurs de la banque, la participation à la réponse citoyenne à la crise sanitaire par des dons effectués aux structures hospitalières. Aussi un suivi des risques et des positions de capital et liquidité.

Cependant, en ce qui concerne l’appréciation du cours SGCI en bourse, depuis le début de l’année 2020, le titre SGCI est en baisse de -15% à 6 515 franc CFA contre -19% pour l’indice BRVM COMPOSITE et -13% pour l’indice BRVM FINANCES.

Anthony NIAMKE
 

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 22/10/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

De la peur à la banalisation

La Côte d’ivoire compte aujourd’hui près de 20 000 cas confirmés de Covid-19, 18 000 malades guéris et moins de 120 décès. Avec un taux de létalité de 0,6% et un taux de guérison de 92%, la pandémie n...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité