Jean-François Moreau, roi de l'immobilier

Programme immobilier en cours à Abidjan

Il est un homme du sérail pour qui le secteur de l’immobilier n’a plus aucun secret.

Diplômé des Travaux Publics, Jean-François Moreau est l’un des rares promoteurs immobiliers à disposer d’un bagage technique solide en matière de construction immobilière en Côte d’Ivoire. Pourtant, dès son installation dans ce pays, ce bâtisseur d’origine française va d’abord faire valoir ses compétences huit années durant au ministère des Finances, en tant que conseiller technique du ministre Abdoulaye Koné.
C’est toute cette expertise qu’il met aujourd’hui au service de l’immobilier, depuis plus de quatorze ans. Très vite, l’homme va se tailler une grande réputation dans ce secteur, d’abord à la SIPIM, où il a été en amont et en aval de toutes les opérations immobilières, avec notamment la réalisation de 4 000 logements à Abidjan en dix ans (1990-2001). Ce savoir-faire lui a valu d’être élu président de la chambre syndicale des promoteurs immobiliers de Côte d’Ivoire. En juillet 2001, l’ambition aidant, Moreau crée sa propre société immobilière dénommée PROMOGIM.
Pour se donner les moyens de réussir, l’entreprise se dote d’un personnel qualifié de quinze membres et de moyens logistiques conséquents. Toutes choses qui ont donné naissance aux opérations immobilière Les Résidences Athena I et Athena Extension (200 logements) à la Riviera Palmeraie. Constituées de villas basses et de duplex, « ces résidences correspondent, selon Jean- François Moreau, dans leur conception comme dans leur finition, aux normes du ministère de la construction ».
Avec un soin particulier apporté à l’esthétique, la qualité et surtout les coûts, étudiés en tenant compte des possibilités d’achat de la population, ces constructions s’inscrivent dans la droite ligne de l’ambition du gouvernement qui veut Jean-François Moreau, roi de l’immobilier Il est un homme du sérail pour qui le secteur de l’immobilier n’a plus aucun secret. que chaque ivoirien ait un toit. Également au compte de la PROMOGIM, 1 000 logements à Bingerville sont en cours de construction, et d’importants projets immobiliers avec la douane, la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE) sont à l’étude.

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 24/09/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

De la peur à la banalisation

La Côte d’ivoire compte aujourd’hui près de 20 000 cas confirmés de Covid-19, 18 000 malades guéris et moins de 120 décès. Avec un taux de létalité de 0,6% et un taux de guérison de 92%, la pandémie n...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité