Aya Gertrude Konan : D’hôtesse de l’air à pilote de ligne

Aya Gertrude Konan, est attendue pour son premier vol.

Comme on le dit très souvent : « vouloir, c’est pouvoir. » Aya Gertrude Konan n’a pas fait exception à cette règle. D’hôtesse de l’air, elle est devenue la première femme pilote de ligne formée par Air Côte d’Ivoire.

Rien ne la prédestinait pourtant à cette formation, encore moins à cet emploi. Même si, titulaire d’une licence en marketing et publicité, Mlle Aya Gertrude Konan est passionnée d’aviation depuis sa plus tendre enfance. Elle débute sa carrière dans le domaine de l’aéronautique en tant qu’hôtesse de l’air en avril 2013. Poste qu’elle occupera jusqu’en octobre 2015. Puis un jour la chance lui sourit et elle la saisit.

De la base au sommet Au dernier trimestre 2014, la compagnie nationale aérienne Air Côte d’Ivoire lance un concours dans le but de recruter et de former de jeunes ivoiriens aux métiers de l’aéronautique (pilote et mécanicien). Elle y voit une aubaine et postule. Au terme du processus de recrutement (analyse de dossier, test psychotechniques, connaissances générales, mathématiques, physique, anglais, etc…), sur environ 1 500 candidats, 15 personnes sont retenues. Une femme figure parmi elles : Aya Gertrude Konan. Ces 15 postulants sont envoyés en formation par la compagnie nationale Air Côte d’Ivoire et l’État ivoirien à l’Institut national polytechnique Houphouët Boigny (INPHB) de Yamoussoukro pour la formation théorique, puis en France pour la phase pratique. Deux ans et quatre mois de formation auront suffi à Gertrude Konan pour devenir la première femme pilote de ligne civile formée par l’État de Côte d'Ivoire et qualifiée Bombardier Dash Q400. Malgré le fait que les tests de sélection portaient entre autres sur les mathématiques et la physique, Dame Konan a reçu à se faire une place dans ce milieu. Un exploit que certains de ses détracteurs ne voient pas du bon œil, la soupçonnant d’avoir bénéficié d’un « parachutage ». Des critiques qui n’ont empêché sa décoration par  le Conseil national des Droits de l’Homme de Côte d’Ivoire en tant que « Femme innovante ».

Marie-Brigitte KOMONDI

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 02/07/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Le cas Floyd

Trayvon Martin ? Décédé ! Eric Gardner ? Décédé ! Michael Brown ? Décédé !  Atatiana Jefferson, J...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité