Fruits et légumes : La SFI aide les producteurs locaux

À l’initiative de la Société financière internationale (SFI) les acteurs locaux des filières cosmétiques, viandes, fruits et légumes et des entreprises opérant sur le segment du tourisme d’affaires en Côte d'Ivoire se sont rencontrés le mardi 5 mars à Abidjan. Ce projet, qui concerne notamment l’assistance technique, est financé par l’USAID (Agence américaine de développement) et exécuté par la SFI. Il vise à accroître l’apport local des entreprises ivoiriennes dans la chaîne d’approvisionnement du segment du tourisme d’affaires. Il s’agit de « mettre en relation des producteurs locaux avec les entreprises qui accueillent le tourisme d’affaires, pour que les grandes enseignes contractent avec les sociétés locales, qui vont produire ce dont elles ont besoin en quantité et en qualité », explique Alain Traoré, chef du projet à la SFI. À terme, l’institution vise le développement des PME, la création  d’emplois et la lutte contre la pauvreté, par la satisfaction du volume d’achat considérable de ces produits, utilisés au niveau des grandes enseignes du tourisme, dont le nombre de réceptifs ne cesse de croître. L’idée est d’avoir localement en Côte d'Ivoire des entreprises qui produiront du savon, du shampoing, des poivrons jaunes, des poivrons rouges et de la viande de haute qualité et qui seront à même de fournir les hôtels de haut standing, qui importent la plupart de ces produits. Le secteur hôtelier étant très dynamique, cela devrait offrir de grandes opportunités aux fournisseurs et aux producteurs locaux.

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 02/07/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Le cas Floyd

Trayvon Martin ? Décédé ! Eric Gardner ? Décédé ! Michael Brown ? Décédé !  Atatiana Jefferson, J...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité