Business : Le nombre d’entreprises grimpe

Le secrétaire d’Etat à l’investissement Emmanuel Esmel Essis voit l’avenir plus radieux

Avec un taux de croissance estimé à plus de 7%, la Côte d’Ivoire fait partie des pays à forte croissance du Produit intérieur brut (PIB) réel dans le monde. L’Ivoirien en touchera mieux, et de plus près, les fruits, avec les projets d’investissements prévus.

Esmel Emmanuel Essis, Secrétaire d’État auprès du Premier ministre chargé de la promotion de l'investissement privé, s’est voulu formel sur la question des investissements en Côte d’Ivoire, alors que certains observateurs prédisaient un ralentissement.

Un pic « Nous avons plus de 40 000 entreprises qui ont été créées en 2018. En termes de perspectives, nous sommes sur la ligne droite de l’émergence, avec le programme social du gouvernement qui est mis en place », assure M. Essis. C’est près de cinq fois plus qu’en 2016, où l’on avait enregistré la création de 12 166 entreprises et près du double de l’année 2017, avec un peu plus de 20 000 entreprises créées. Un record qui a permis un investissement d’un peu plus de 700 milliards de francs CFA. En ce qui concerne la répartition sectorielle des entreprises créées au premier semestre 2018, le patron du CEPICI a fait savoir qu’elles étaient dans les domaines de la prestation de services (47%), du commerce (29%), du BTP (13%), autres (Transport, éducation, communication 10%) et des industries (1%).Pour l’année en cours, le pays devrait « être en plein » dans le processus de dématérialisation des actes et services administratifs, une étape nécessaire dans l’amélioration du climat économique. La Côte d'Ivoire figure parmi les 10 pays les plus réformateurs au monde, selon le rapport Doing Business 2019 de la Banque mondiale. Le pays s'est classé 122ème mondial sur 190, soit une progression de 17 rangs. Pour booster davantage l’économie, l’État ivoirien a adopté un programme ambitieux de réformes de l’environnement des affaires pour les années 2017 – 2019, d’un coût de 16 milliards de francs CFA, selon une note  du Centre de promotion des investissements en Côte d'Ivoire (CEPICI), le guichet unique de l’investissement. « L’attractivité de la Côte d’Ivoire est maintenue, avec une croissance des investissements directs étrangers. La promotion de l’entrepreneuriat national est renforcée », selon M. Essis. Si cette tendance se confirme tout au long de 2019, la Côte d’Ivoire devrait faire un bond qualitatif au niveau des indicateurs, tels que le Millenium challenge corporation ( MCC) et le Doing Business.

Ouakaltio OUATTARA

 

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 10/01/2019
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

L’Afrique a-t-elle tourné le dos aux putschs ?

Les coups d’État peuvent-il encore prospérer en Afrique ? Si l’armée zimbabwéenne a obtenu par force la démission de Robert Mugabe en 2017, les arch...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink panel bypass shell wso shell evden-eve-nakliyat hacklink satış hacklink paykasa hacklink hacklink satış hacklink panel hacklink al hacklink satis hacklink hacklink Google film izle porno porno izle porno seyret seks hikayeleri evden eve nakliyat istanbul evden eve nakliyat nakliyat nakliye