Facebook aura sa cryptommaine en 2020

Marc Zuckerberg étend son empire

La capacité du réseau social à se diversifier n’a sans doute pas fini d’étonner. Après un F8 riche en nouveautés, la firme de Palo Alto continue sur sa lancée et finalise son arrivée sur le marché des devises virtuelles.

Facecbook veut Proposer un service de paiement dématérialisé dans douze pays du monde dès début 2020. De quoi faire passer la future application de rencontre et ses autres chantiers un peu au second plan.

Test Début 2020 le groupe de Mark Zuckerberg compte lancer sa cryptomonnaie baptisée GlobalCoin au service de ces 2 milliards d’utilisateurs de par le monde. L’arrivée de cette nouvelle crypto qui passera avant tout par des bêta-test au courant 2019, va jouer un très grand rôle dans les pays à faible taux de bancarisation notamment en Afrique. Mark Zuckerberg est à la recherche d’expertises avant de lancer la phase de test de la monnaie virtuelle en interne cet été. Le CEO a déjà rencontré Mark Carney, le gouverneur de la banque d’Angleterre, pour en discuter. Des responsables du Trésor américain ont aussi été contactés. Facebook étudie le marché, ses risques et ses opportunités, avant de faire le grand saut. Mark Zuckerberg serait également en contact avec des entreprises comme Western Union concernant des moyens permettant à des personnes ne disposant pas de compte bancaire d’envoyer et recevoir de l’argent. Facebook mènerait par ailleurs des discussions avec un certain nombre de commerçants en ligne susceptibles d’accepter sa cryptomonnaie comme moyen de paiement en échange de frais de transaction avantageux. La clé du système est la blockchain, un immense registre dématérialisé public et inviolable qui rend les transactions sécurisées et anonymes. Pour la plateforme, souvent critiquée pour ses failles sécuritaires, c’est un vrai gage de fiabilité, un moyen de donner confiance en utilisant une technologie qui a le vent en poupe. La future monnaie virtuelle en a besoin. Elle devrait transiter entre les applications détenues par le réseau social qui regroupent toutes des centaines de millions d’internautes (Instagram, Messenger, WhatsApp). Avec sa monnaie virtuelle, Facebook permettrait à ses 2,7 milliards de membres de s’échanger des fonds instantanément et depuis n’importe quel pays. GlobalCoin contournerait le système bancaire et ses limites. Actuellement, un paiement effectué sur Messenger peut mettre cinq jours à arriver. Avec une devise « maison », tout serait internalisé et le réseau social pourrait s’affranchir de tous les intermédiaires traditionnels (cartes bancaires, banques…).

 

Ouakaltio OUATTARA

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 24/09/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

De la peur à la banalisation

La Côte d’ivoire compte aujourd’hui près de 20 000 cas confirmés de Covid-19, 18 000 malades guéris et moins de 120 décès. Avec un taux de létalité de 0,6% et un taux de guérison de 92%, la pandémie n...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité