Le groupe ALC ajoute la titrisation à son offre de banque d’affaires

Un nouvel instrument pour financer la croissance ouest-africaine

Le Groupe Africa Link Capital (ALC), première banque d’affaires indépendante de l’UEMOA, annonce la création d’un pôle titrisation formé de deux entités : ALC Structuration et ALC Titrisation. Animé par six experts confirmés, ce nouveau pôle offre (i) des services de conseil stratégique et financier pour structurer des opérations de titrisation et constituer des Fonds Commun de Titrisation de Créances (FCTC), (ii) des services de gestion de FCTC selon la réglementation de l’Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) et les meilleurs standards internationaux.

Cette décision fait suite à l’adoption par l’UEMOA, en 2010, d’un cadre réglementaire propice à la titrisation. Le Groupe ALC a décidé d’accompagner cette initiative. Ainsi, dès 2012, ALC s’est approché du Conseil Régional de l’Épargne Publique et du Marché Financier (CREPMF) afin d’obtenir un agrément pour exercer en tant que société de gestion de FCTC.

D'autre part, le Groupe ALC suit avec enthousiasme la croissance de la titrisation sur la zone. En effet, portée par deux banques de développement (BOAD et BID) dont les filiales (BOAD titrisation et Taiba Titrisation) gèrent des sukuks (titres financiers islamiques) depuis 2014, cette évolution suscite un intérêt accru de la part de ses clients. La titrisation permet de lever des fonds en cédant un portefeuille de créances à un FCTC. Ce dernier émet par ailleurs des titres (parts et obligations) à maturité variable (court, moyen ou long terme) dont le recouvrement permet de rembourser et rémunérer leurs détenteurs.

« Le pôle titrisation envisage la structuration et la gestion de quelques opérations majeures dès 2017. Cette offre s’adapte aux clients demandeurs d’une ingénierie financière plus sophistiquée pour tirer parti de la montée en gamme des économies ouest-africaines. Elle répond à la vision des États comme aux besoins du marché (entreprises, banques et assurances…) et jouit d’un fort potentiel. Pour réaliser pleinement ce potentiel, l’accès à l’ingénierie financière et au conseil stratégique d’acteurs avertis sera primordial », commente Serge Tidiane Diop, Directeur général du Groupe ALC.

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 15/11/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink satış evden eve nakliyat halı yıkama bmw yedek parça hacklink panel hacklink panel