La Côte d’Ivoire intègre la Banque asiatique

La Banque asiatique d’investissement en infrastructures (AIIB) a approuvé l’adhésion de la Côte d’Ivoire, de la Guinée et de la Tunisie. Ces adhésions, validées le 22 avril, se sont faites en même temps que celle de l’Uruguay, portant à 97 le nombre total de membres de l’AIIB. Les quatre nouveaux rejoindront officiellement l’AIIB une fois qu'ils auront terminé les procédures nationales exigées et versé la première tranche de leur souscription au capital à la banque. Au sein du groupe des 7 pays les plus industrialisés, seuls les États-Unis et le Japon ont préféré rester en dehors de l’institution financière multilatérale créée par la Chine en 2015. Washington soupçonne Pékin de vouloir utiliser l’AIIB pour favoriser ses entreprises et servir ses propres intérêts géopolitiques. La Chine détient en effet 30% du capital de l’institution et 26% des droits de vote, alors que l’Inde, deuxième actionnaire, vient très loin derrière, avec 8,4%. L’augmentation des membres d’Afrique et d’Amérique latine « montre l’importance que revêt pour ces pays l’amélioration des infrastructures et la connectivité avec l’Asie. Nous attendons avec intérêt les contributions de ces quatre pays au développement dans l’AIIB », a déclaré Sir Danny Alexander, Vice-président et Secrétaire général de AIIB, même si les États-Unis ont appelé les pays souhaitant rejoindre l’AIIB à patienter jusqu’à ce que cette banque fasse preuve d’un respect des normes de gouvernance. Cela n’a pas freiné les ambitions de pays comme l'Égypte, l'Afrique du Sud, l’Éthiopie, le Kenya, le Togo, le Soudan, etc., à y adhérer.

ouakaltio OUATTARA

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 17/09/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

De la peur à la banalisation

La Côte d’ivoire compte aujourd’hui près de 20 000 cas confirmés de Covid-19, 18 000 malades guéris et moins de 120 décès. Avec un taux de létalité de 0,6% et un taux de guérison de 92%, la pandémie n...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité