Lutte contre l'orpaillage clandestin

Aminata Diaby, préfet du département d’Alepé, a invité le 7 août la brigade de gendarmerie de sa préfecture à intensifier la lutte contre l’orpaillage clandestin et le bandi- tisme. Elle a également mis en garde les populations infiltrées dans la forêt classée de Yaya, l’exploitant illégalement. « Vous devez quitter les zones d’orpaillage clandestin et la forêt classée, et dans les plus brefs délais », a-t-elle prévenu. Pour le préfet, il n’est pas question de négocier sur ces deux aspects, qui constituent un danger pour les populations elles-mêmes, et pour l’économie ivoirienne.

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 15/02/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Ecouter la voix du peuple !

Sous la pression des acteurs économiques, le gouvernement ivoirien a décidé d’abandonner certaines dispositions décriées de la Loi de finances adopté...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité