Entrepreunariat: La Fondation Tony Elumelu renforce son programme au profit d'un plus grand nombre d'entrepreneurs en Afrique

Un groupe d’entrepreneurs africains au forum de l’entrepreneuriat de TEF

Après dix ans d'impact et 9 631 bénéficiaires aujourd’hui, la Fondation Tony Elumelu renforce le programme TEF pour l'entrepreneuriat afin de rendre autonome davantage d'entrepreneurs. Des milliers d'entrepreneurs recevront une formation sur l’entreprenariat. Une compétition de pitching sera lancée à l'échelle du continent visant à sélectionner les entrepreneurs qui recevront un financement de démarrage.

Dans la foulée de la célébration des 10 ans d’anniversaire de la Fondation Tony Elumelu (TEF), l’organisme philanthropique, financé par le secteur privé et axé sur l'autonomisation des entrepreneurs africains a enrichi son programme de référence de formation à l'entrepreneuriat afin de toucher davantage d'entrepreneurs à travers le continent.

Ces mesures de renforcement, qui ont pris effet le 1er janvier 2020, date de lancement du 6e cycle du programme, permettront à la Fondation de réaliser sa mission visant à transformer le continent africain par l'entrepreneuriat.

Au nombre des changements les plus significatifs figurent les nouvelles dates du cycle du programme, l'accent mis sur la formation de milliers d'entrepreneurs et l'utilisation de la technologie pour optimiser le processus de soumission de candidature et de sélection, ainsi que la personnalisation du parcours de chaque candidat au programme en fonction de ses connaissances et la phase à laquelle se trouve son entreprise.

Le cycle du programme a été actualisé en vue de mettre l’accent sur un plus grand nombre d'entrepreneurs. Ainsi, l'annonce des candidats sélectionnés, qui seront intégrés au réseau des anciens du TEF, ne se fera plus lieu le 22 mars mais lors du Forum du TEF, la plus grande conférence sur l'entrepreneuriat en Afrique.

Pour le tirer le meilleur parti du programme, les candidats recevront désormais un retour d’information instantané sur leur progression vers l’étape suivante du programme, suite à leur candidature. Les candidats présélectionnés recevront une formation à l’entreprenariat adaptée à leur stade d’activité et pour ceux qui franchiront l'étape suivante, bénéficieront de mentorat. Enfin, les entrepreneurs les plus performants de chaque pays prendront part à un concours de pitch, qui permettra de sélectionner les finalistes qui recevront un capital d'amorçage et seront intégrés au réseau des anciens de la Fondation – en pleine expansion à l’échelle des 54 pays d’Afrique.

Le programme TEF pour l’entrepreneuriat bénéficie d’un appui de 100 millions de dollars de l'investisseur et philanthrope Tony O. Elumelu, CON grâce à sa société d'investissement, Heirs Holdings. Le programme est devenu une lueur d'espoir pour les entrepreneurs africains, permettant aujourd’hui à 9 631 participants dans 54 pays africains de bénéficier d’une formation, d’un mentorat, d’un financement d’amorçage et d’un accès exclusif aux opportunités mondiales, ainsi qu'à une forte communauté d’entrepreneurs.

Les anciens de TEF tels que l'Ougandais Kwabena Danso qui fabrique des vélos et ses accessoires à partir du bambou font partie des milliers de bénéficiaires dont l'activité s'est étendue au-delà des côtes de l'Afrique pour conquérir le marché mondial. C’est l'une des réussites et un exemple d’impact enregistrés grâce à l’approche originale du programme en faveur du développement durable de l’Afrique. On peut également citer Mohammed Dhauoafi de la Tunisie, fondateur de Cure, une entreprise de fabrication de prothèses biosynthétique, imprimé 3D et la Princesse Adeyinka Tekenah du Nigeria dont l'entreprise de fabrication de café a été surnomme Starbucks de l'Afrique par le Financial Times.

Les candidatures sont ouvertes pour la cohorte 2020 du programme TEF de l'entrepreneuriat jusqu'au 1er mars 2020 sur TEFConnect.com.

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 28/05/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

L’après coronavirus

La crise inédite résultant de la pandémie du coronavirus devrait inciter les acteurs du monde globalisé à jeter les bases d’un « nouvel ordre mondial &ra...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité