Ciment : La production en hausse

Après avoir connu des moments difficiles, allant de la réduction à la rupture des stocks, le secteur de la cimenterie devrait connaitre une embellie au cours de l’année 2019. Avec un chiffre d’affaires de 219 milliards en 2017, la contribution du secteur du Bâtiment et des travaux publics (BTP), y compris l’industrie du ciment, au Produit Intérieur Brut (PIB) avoisinait les 5 %. Elle était de 3,6 % en 2015.

Le dynamisme de l’industrie du ciment se traduit par l’implantation en cours de 7 nouvelles unités. Ce qui portera la capacité de production installée à 9,4 millions de tonnes par an courant 2019. Le secteur du ciment, on peut le dire, a donc repris des couleurs en Côte d’Ivoire. Cette croissance de la demande, et également de la production, est due à l’augmentation des grands chantiers d’infrastructures publiques, au programme des logements sociaux, à la croissance économique et aux nombreux projets privés.

Les mesures gouvernementales en faveur de la mise en service de nouvelles unités de production lui ont donné un regain de vitalité. La production nationale est passée de 2,5 millions de tonnes en 2015 à 3,5 millions de tonnes en 2017. Entre 2014 et 2016, l’industrie du ciment était en crise. Pour répondre à la demande croissante, liée aux grands chantiers de l’État et autres projets privés, les industriels ont dû porter leurs capacités de production à 7,2 millions de tonnes en 2017. Pour cela, il leur a fallu investir plus de 73 milliards de francs CFA.

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 27/02/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

2020 et alors ?  

Alors que s’égrènent les derniers jours de l’année 2019 et que pointent à l’horizon,  les premières lueurs du très attendu 2020, o...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité