Aïssatou Cissé mise sur le transport formel

Présidente Directrice Générale de Pendis-Ci, leader dans le transport privé de personnels dans le district d’Abidjan, Aïssatou Cissé Makhète Sy fascine par la rigueur, la confiance en soi et le professionnalisme avec lesquels elle manage cette entreprise familiale. Portrait d’une PDG pour qui rien n’était gagné d’avance.  

«La route est à tout le monde !», a coutume de répondre Aïssatou Cissé à ses  interlocuteurs, stupéfaits pour nombre d’entre eux, de voir prospérer aux commandes de l’une des entreprises du secteur des transports qui comptent en Côte d’Ivoire, l’ancienne assistante du directeur général d’Air Afrique, où elle prend fonction en 1982.

Entre 2004 et 2007, après la dissolution du transporteur aérien commun à plusieurs Etats africains, nantie de ses diplômes de Sciences économie et de droit des affaires, l’actuelle PDG de Pendis-Ci rejoint à plein temps son époux Cissé Makhète, associé unique de la société Transport Cissé Makhète.

Pendant que celui-ci s’occupe de la gestion quotidienne, Aïssatou prend en charge les aspects administratif, juridique et management de l’entreprise.

«A l’époque, le transport était dans l’informel», se souvient Aïssatou. De là, viendra son goût pour le secteur des transports.

En 2007, après le décès brutal de son époux, elle prend les rênes de Transport Cissé Makhète et change aussitôt la forme juridique, en passant d’une entreprise unipersonnelle à une Société à responsabilité limitée (SARL).

Elle en fera pareil pour la dénomination de la société, qui s’appellera désormais Pendis, une fusion des prénoms des deux enfants du couple : Penda et Ismaël.

Dotée d’une soixantaine de cars, elle emploie 60 personnes dont 25 femmes. Sa clientèle est basée dans le district d’Abidjan et comprend une dizaine de sociétés dont des banques et des établissements financiers.

Née dans la commune abidjanaise de Treichville, d’une mère algérienne et d’un père militaire ivoirien d’origine sénégalais, cette musulmane pratiquante, la cinquantaine révolue, est friande des mets africains (sauce gouagouassou au foutou igname ; sauce djoumgblé).

Natation, basketball, handball et sport d’entretien du corps mais également la salsa, la rumba, le sabar, le rock figurent au nombre des hobbies de cette consultante internationale.

Tony NAHOUNOUX

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 15/11/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink satış evden eve nakliyat halı yıkama bmw yedek parça hacklink panel hacklink panel