Ecobank Côte d’Ivoire fait ses premiers pas en Bourse

L’entrée en bourse constitue un tournant pour Ecobank Côte d’Ivoire.

Filiale du groupe Ecobank, Ecobank- Côte d’Ivoire a annoncé, le 19 septembre, le lancement imminent d’une offre publique de ventes d’actions nouvelles, suivie d’une introduction en bourse.

Approuvée par les actionnaires au cours d’une Assemblée générale extraordinaire le 26 avril dernier, l’offre publique de vente, suivie de l’introduction en Bourse d’Ecobank - Côte d’Ivoire devra, selon son Directeur général, l’Ivoirien Charles Daboiko, permettre l’ouverture du capital à de nouveaux actionnaires, dont les institutions, le grand public et le personnel de la banque.

Perspectives Avec l’offre, qui se compose de 2,25 millions de nouvelles actions au prix unitaire de 20 000 francs CFA, pour un montant global de 45 milliards pour l’opération, la banque espère s’ouvrir des perspectives de croissance solides. Ainsi, pour le Directeur du Groupe en charge des activités de marchés de capitaux, Paul-Harry Aithnard, cette introduction en bourse est une opportunité d’investissement alléchante, car avec ses excellents résultats financiers et son positionnement sur le marché ivoirien, la banque offre des perspectives de croissance solide, avec l’attribution par l’agence Bloomfield de la note A+ sur le long terme et A1 sur le court terme. L’opération devra permettre d’accroître de façon significative les fonds propres d’Ecobank- Côte d’Ivoire et de la faire coter à la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM). Elle se déroulera, du 27 septembre au 11 octobre 2017, répondant « à une stratégie de croissance et de développement de la banque, de diversification de l’actionnariat, de transparence et de proximité avec le personnel, les clients et les partenaires ». L’objectif étant de conforter les moyens financiers, d’améliorer le ratio de levier, de consolider les ratios prudentiels et d’accroître la notoriété et la visibilité. Organisée par la Société de gestion et d’intermédiation de la banque (Edcinvestment corporation), secondée par les Sgi Hudson & Cie, qui interviennent en tant que co-chefs de file, l’opération devrait connaitre un grand succès, à l’instar de celle du groupe Nsia Banque lancée au mois de juillet dernier. Un pari à gagner et un tournant historique dans la vie de cette structure, qui occupe la position de leader dans l’Union monétaire et économique ouest africaine (UEMOA), avec des parts de marché estimées à 14,28% en fin décembre 2016. Ecobank compte en Côte d’Ivoire 646 salariés, répartis sur 53 agences sur l’étendue du territoire national.

Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 16/11/2017
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Rendez-vous manqué !

Le maigre espoir de voir l’équipe nationale en Russie en 2018, lors de la Coupe du monde de football, s’est envolé à la 25ème minute du match contre le Mar...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité