Emploi jeunes : Nestlé contribue à renforcer l’employabilité des jeunes en Côte d’Ivoire.

Nestlé Côte d’Ivoire a procédé à la remise de certificats de réussite à la première promotion de stagiaires de son centre de formation professionnelle, basé à l’Usine MAGGI de Yopougon le 21 septembre.

Une  quinzaine de  ces derniers ont reçu leurs certificats, des mains du Secrétaire d’Etat chargé de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, Mamadou TOURE, au terme d’un programme d’immersion d’une durée de 6 mois en automation, maintenance, électricité et mécanique.

Ce nouveau centre a ouvert ses portes, en mars 2017. La première promotion est composée de jeunes sélectionnés directement dans les établissements et instituts de formation technique et professionnelle du pays. Tout au long de ce stage d’immersion, ces stagiaires ont bénéficié d’une formation complémentaire et étaient constamment mis en situation pratique, avec du matériel à la pointe de la technologie. « Cette initiative déployée en Côte d’Ivoire vise à s’assurer que le niveau de compétences des jeunes apprenants est sans cesse en phase avec les besoins croissants de l’industrie, en perpétuelle mutation », a indiqué M. Thomas Mueller, Directeur de la Fabrique Maggi de Yopougon.

Ces programmes de formation, qui s’ouvriront à de nouvelles promotions de stagiaires, cadrent avec l’engagement de Nestlé à soutenir les jeunes dans le monde entier à travers la mise en œuvre de l’initiative mondiale de Nestlé pour les jeunes dénommée « Nestlé needs YOUth ».

Par cette initiative, a poursuivi M. Thomas Mueller, « nous fournissons des formations et des possibilités d'emploi pour que les jeunes puissent acquérir des compétences et apporter une contribution positive. Nous visons à offrir 45 000 à 50 000 possibilités d'apprentissage et de stage et 20 000 à 25 000 emplois pour les personnes de moins de 30 ans, chaque année, jusqu’en 2020, dans le monde ».

L’année dernière, Nestlé s’est engagé, au cours du Forum Mondial sur la Création de Valeur Partagée, tenu à Abidjan, à créer plus de 3 000 apprentissages et formations professionnelles et de proposer des formations visant à accroître l’employabilité pour plus de 300 000 jeunes en Afrique d’ici 2018.

En Afrique Centrale et de l’Ouest, cette année, plus de 40 jeunes ont été recrutés comme employés à plein temps et plus de 100 stagiaires ont eu des opportunités dans le cadre du programme de stages de Nestlé CWAR.

Le Secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, M. Mamadou TOURE s’est félicité de cette initiative qui, a-t-il indiqué « cadre avec deux axes de la réforme de mon département ministériel que sont le partenariat Ecole-Entreprise et l’insertion professionnelle et l’amélioration de l’offre de formation. »

 

Ouakaltio OUATTARA

 

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 16/11/2017
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Rendez-vous manqué !

Le maigre espoir de voir l’équipe nationale en Russie en 2018, lors de la Coupe du monde de football, s’est envolé à la 25ème minute du match contre le Mar...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité