CDC dernière ligne droite

Le projet de création de la Caisse de dépôt et de consignation (CDC), adopté par le gouvernement ivoirien au mois de mars dernier, en vue de mobiliser des financements plus importants pour le pays, entre dans sa phase de finalisation. Dans les semaines qui viennent, ou au plus tard au début de l’année 2017, une mission d’experts venant de la France et du Maroc, pays modèles en la matière, va examiner l’état d’avancement de ce dossier qui doit ensuite passer sur la table des députés. Au terme de cette rencontre, le gouvernement attend que la mouture finale du projet soit impactée par le modèle marocain, particulièrement apprécié des autorités ivoiriennes. Lors de la COP 22, tenue à Marrakech du 7 au 18 novembre dernier, la Côte d’Ivoire a pu apprécier le rôle d’impulsion qu’a pu jouer avec succès la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) du royaume chérifien dans de nombreux secteurs, notamment celui des énergies renouvelables. L’émergence attendue pour 2020 nécessite des besoins de financement qui « sont très élevés pour des investissements longs et parfois risqués qui ont du mal à être couverts par le système financier classique», déclarait Bruno Nabagné Koné, porteparole du gouvernement, à l’issue du Conseil des ministres du 3 mars 2016.

Benoît Tanoh

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 21/03/2019
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle « Génération sacrifiée » ?

Dans les premières heures du multipartisme, l’école avait été utilisée afin de maintenir la pression sur les dirigeants. Les élèves et étu...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink panel bypass shell wso shell evden-eve-nakliyat hacklink satış hacklink paykasa hacklink hacklink satış hacklink panel hacklink al hacklink satis hacklink hacklink Google film izle porno porno izle porno seyret seks hikayeleri evden eve nakliyat istanbul evden eve nakliyat nakliyat nakliye