Honman Kra et Nadège Bahina : Le duo de l’esthétique professionnelle

Honman Kra et Nadège Bahina, deux jeunes ivoiriennes résidant au Canada depuis quelques années, exercent leurs activités dans le domaine de l’esthétique professionnelle et rêvent de partager leur expérience dans leur pays.

Elles envisagent apporter une touche nouvelle à l’esthétique en Côte d’Ivoire, après cinq bonnes années d’apprentissage à Montréal, au Canada. Formées dans de grandes écoles canadiennes, ces jeunes filles ont depuis quelques années à cœur de partager leur expérience et d’aider d’autres jeunes africaines à entreprendre dans ce métier noble et très rentable. Elles y croient dur comme fer. Entre Montréal et Abidjan, elles veulent construire un pont de formation et d’aide à l’emploi.

Partage d’expériences Premier pas pour un retour définitif au pays natal, la formation pratique qu’elles envisagent de donner à Abidjan du 21 au 22 octobre 2019. Leur domaine d’expertise est la pose d’extension de cils. « Nous comptons de nombreuses années d’expérience et plusieurs milliers de clientes satisfaites à ce jour par notre expertise. Nous sommes toutes deux Ivoiriennes et nous désirons partager notre expertise avec nos sœurs », expliquent-elles avec enthousiasme. Installées à Montréal depuis 2014, et ayant fondé l’entreprise Kra Fancy Lashes, leur quotidien est dominé par des formations en extension de cils et pose de cils professionnels. À la tête d’une équipe de six employés à plein temps plein et quatre sur appel (saisonniers), pour les périodes de forte demande, elles sont convaincues de pourvoir apporter un plus en Côte d’Ivoire. Amies d’enfance, la trentaine montante, elles veulent permettre à d’autres Ivoiriennes de décrocher un diplôme reconnu mondialement, ce qui leur permettra d’être autonomes et d’avoir une situation financière stable. Une centaine de personnes sont déjà inscrites pour cette première formation et celles qui la suivront seront ensuite en mesure d’effectuer des poses d’extension de cils professionnels sécurisées à leurs clientes. Ces aspects sont mis en exergue parce que certaines esthéticiennes ivoiriennes n’ont pas bénéficié de formations qualifiées. L’équipe de Kra Fancy Lashes va partager ses rêves, expériences et espérances. « Nous exhortons la jeunesse à s’intéresser à ce métier, très prometteur et très rentable ».

Marie-Brigitte Komondi

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 19/03/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par KODHO

Le monde s’effondre

La maladie à virus Covid 19 a réussi en moins de 4 mois à paralyser le monde entier. Elle est parvenue à rappeler aux hommes leurs limites dans leur capacité à...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité