Swaady Martin-Leke : Le thé de luxe, c’est son affaire

Swaady Martin-Leke rêve grand et se donne les moyens pour réaliser ses rêves.

Rien ne prédestinait Swaady Martin à faire de l’agro business. Pourtant, la Franco-ivoirienne, ancienne Directrice Afrique subsaharienne de General Electric, a réussi à faire de sa passion pour le thé un business florissant, qui l’a propulsée au rang des femmes d’affaires les plus ingénieuses et les plus prospères du continent.

on goût pour le commerce, cette détentrice d’un MBA conjoint London School of Economics, École des Hautes Études Commerciales (HEC) Paris et Université de New York n’a pas tardé à le manifester. En 2009, alors que les revenus de General Electric en Afrique croissent de façon exponentielle sous sa direction, passant de 20 à 300 millions de dollars  l’an, Swaady Martin choisit d’explorer un horizon tout à fait différent.
Vivre sa passion Après 8 ans à GE, elle a sa petite idée. L’idée d’investir dans la fabrication et la distribution de sachets de thé lui est venue pendant qu’elle étudiait la manière dont certaines grandes marques françaises arrivaient à préserver et à industrialiser leurs produits culturels. Ayant remarqué l’absence de grands groupes spécialisés dans la vente de thé dans les rayons des magasins sur le continent, la lauréate du Grand prix d’excellence de l’Institut national du marketing français flaire le bon coup et lance son entreprise, qui se développe très rapidement. Yswara, la marque commerciale de ses produits, ouvre ses portes à Johannesburg, en Afrique du Sud, le 6 août 2010 et, à la fin de la même année, une deuxième boutique à Captown. Grâce à une stratégie de promotion et de vente en ligne, elle perce sur le marché nigérian et s’y implante en 2013. Le magazine Forbes la classe en 2012 dans la liste des « 20 jeunes femmes leaders d’Afrique », puis en 2014 parmi les « 20 jeunes africains qui construisent le continent ». Swaady Martin-Leke, 39 ans, souhaite « changer la perception du monde sur l’Afrique ». « Un pari pas impossible à relever pour elle, qui n’a pas peur de prendre des risques et veut vivre son rêve », commente l’une de ses proches.
Malick SANGARÉ

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 16/11/2017
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Rendez-vous manqué !

Le maigre espoir de voir l’équipe nationale en Russie en 2018, lors de la Coupe du monde de football, s’est envolé à la 25ème minute du match contre le Mar...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité