ECO : Démarrage avec un taux de change fixe ?

Sur les 15 pays de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), seuls 8 remplissent les critères de convergence fixés par les États membres. Il s’agit des pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), selon le ministre béninois des Finances, Romuald Wadagni, par ailleurs Président du Conseil des ministres de l’UEMOA. Selon lui, ce sont ces huit pays  qui veulent « prendre l’initiative » sur les réformes de la Zone franc. « Nous sommes engagés depuis plusieurs années sur un programme de monnaie unique au sein de la CEDEAO. Les pays de l’UEMOA, agissant en bloc, se sont dits prêts à basculer dans la monnaie unique en 2020 », explique M. Wadagni. L’ECO évoluera ainsi dans un premier temps sur la base d’un régime de change fixe. C’est-à-dire que les variations de taux de change seront identiques à celles actuelles. Selon certains ministres de la Zone UEMOA, cette approche graduelle ne remettra pas en cause les caractéristiques de l’ECO, basées sur un régime de change flexible. C’est en attendant que les sept autres pays de l’espace CEDEAO soient tous prêts. La future monnaie unique de la CEDEAO sera gérée par une banque centrale fédérale, comme c’est le cas pour l’actuel franc CFA. L’ECO sera donc provisoirement indexé sur l’Euro en attendant cette convergence. « Mais l’ECO sera ensuite une monnaie flexible, ainsi que l’ont défini les chefs d’État de la CEDEAO », assure Romuald Wadagni.

Marie-Brigitte Komondi

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 22/10/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

De la peur à la banalisation

La Côte d’ivoire compte aujourd’hui près de 20 000 cas confirmés de Covid-19, 18 000 malades guéris et moins de 120 décès. Avec un taux de létalité de 0,6% et un taux de guérison de 92%, la pandémie n...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité