Forum ministériel AGOA: Alassane Ouattara : « Notre stratégie est de hisser la Côte d’Ivoire au premier rang »

Le 18ème forum économique ministériel de l’AGOA s’est ouvert en présence du chef de l’Etat Alassane Ouattara.

Le forum de coopération commerciale et économique entre les Etats-Unis et l’Afrique subsaharienne se poursuit. Ce lundi 05 Août, a eu lieu au Sofitel Hôtel Abidjan, la conférence ministérielle. C’était l’occasion pour les ministres en charge du commerce des pays éligible de poursuivre et d’approfondir les réflexions sur les orientations stratégique a adopter afin d’optimiser l’utilisation de l’AGOA et de rendre les économies Africaine encore plus compétitive et apte a s’adapter aux réalités du marché mondial. Le ministre du commerce, de l’industrie et de la promotion des PME de Côte d’Ivoire Souleymane Diarrassouba a cet effet, s’est réjoui de la tenue de cette rencontre en Côte d’Ivoire. Indiquant que depuis la mise en place de l’AGOA les échanges entre les Etats-Unis les pays éligible ont régulièrement progressé. « De 28 milliards de dollars USD en 2000 pour atteindre un pic de 100 milliards de USD en 2008 avant d’enregistré une baisse continue jusqu’en 2015 ou elle s’établi à 36 milliards de dollars. Le niveau d’échange jusqu’en 2017 s’établie à 39 milliards de dollars USD. »

Cependant, poursuit-il, « la part de l’Afrique au commerce mondial reste faible avec moins de 3% en 2007. La contribution de l’Afrique à la valeur ajoutée mondiale tourne autour de 2%. » Ce qui reste en deca du potentiel qu’offre l’AGOA.

Par ailleurs, le ministre a souligné que l’initiative AGOA lancé en 2000 est en droite ligne avec les actions et les objectifs de l’Union Africaine dans le cadre de l’agenda 2063 portant sur la transformation des économies à travers l’industrialisation et l'intégration à la chaîne de valeur mondiale. Ainsi, un accord de libre-échange continental a été signé par le commissaire de l’UA chargé du commerce et de l’industrie Albert Muchanga et le représentant américain du commerce Robert Lighthiger.

Pour sa part, le président de la république de Côte d’Ivoire Alassane Ouattara a indiqué que l’accès préférentiel au marché américain à l’AGOA a permis d’accroître le niveau des échanges entre les Etats-Unis et le continent Africain de plus de 70% dans la période 2008-2013.

En ce qui concerne la stratégie AGOA de la Côte d’Ivoire, M. Ouattara a souligné qu’elle s’articule autour des stratégies à savoir les appuis techniques de renforcement des capacités du secteur privé, la promotion des investissements, l’accès aux financements et enfin la promotion du label ivoirien sur le marché américain.

Le chef de l’Etat a indiqué que l’ambition de son pays est d’accroitre les exportations vers les Etats-Unis en passant de 1 millions de dollars aujourd’hui à 3,5 milliards de dollars à l’horizon 2025 sur les filières de la confection habillement, la transformation des produits tropicaux et ces dérivés, l’amende etc. Et de le hisser au premier rang des pays membre à travers la diversification et l’amélioration de la compétitive des produits.

Néanmoins, a-t-il reconnu, les défis restent énorme à savoir celui de la diversification des produits échangés, des investissements américain, qui restent encore faible sur le continent (moins de 1% du total des investissements des Etats-Unis au niveau mondial) et le dynamisme des échanges au niveau africain.

Notons qu'en marge du forum, une foire a été organisée avec plus de 50 exposants de plus de 10 pays.

Pour rappel, 36 pays étaient présents sur les 39 éligible à l’AGOA dont 29 pays représentés par les ministres en charge du commerce et plus de 1100 participants.

Marie-Brigitte KOMONDI

 

 

 

 

 

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 27/02/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

2020 et alors ?  

Alors que s’égrènent les derniers jours de l’année 2019 et que pointent à l’horizon,  les premières lueurs du très attendu 2020, o...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité