Les PME ivoiriennes du secteur touristique se forment sur les avantages fiscaux

Une cinquantaine de PME ivoiriennes exerçant dans le domaine du touristisme ont pris part, vendredi 13 septembre à l’incubateur public « Dream Factory » à Cocody-Riviera Palmeraie, à une formation portant sur « Les avantages fiscaux accordés aux PME exerçant dans le secteur du touristique ».

Cette masterclass initiée par l’Agence Côte d’Ivoire PME en collaboration avec le cabinet Grant Thornton et Softnet Group, a pour objectif de permettre aux chefs d’entreprises exerçant dans ce secteur d’activité de prendre connaissances des faveurs fiscales qui leurs sont accordées, puis de les former à la budgétisation des investissements relatives aux faveurs fiscales prévues par la réglementation et les emmener à maîtriser les modalités d’accès aux faveurs fiscales.

Selon M. Marcel Yapi du Cabinet Grant Thornton, la fiscalité représente un levier essentiel dans toute entreprise. Celle-ci peut être perçue comme un handicap ou un frein à sa rentabilité, mais l’État de Côte d’Ivoire, dans son souci de favoriser l’éclosion du secteur privé, utilise la fiscalité comme un instrument de croissance économique, en octroyant des faveurs fiscales aux PME ivoiriennes. Ainsi, le gouvernement ivoirien a institué des réglementations fiscales, en leur faveur, afin de réduire considérablement les crédits d’impôts auxquels sont confrontés les entrepreneurs. Cependant, ceux-ci, par méconnaissance, n’utilisent pas ces faveurs fiscales qui leurs sont offertes pour maximiser leurs chiffres d’affaires.

« Cet atelier va permettre d’une part, de mettre en évidence les efforts consentis par le Gouvernement pour proposer des mesures incitatives et favoriser le développement des activités touristiques et d’autre part, d’amener les acteurs du secteur du Tourisme à s’approprier lesdites mesures, en vue d’en bénéficier effectivement », a indiqué à l’ouverture de cet atelier, le Directeur Général de l’Agence Côte d’Ivoire PME, M. Salimou Bamba.

Pour la Fédération nationale de l’industrie hotellière de Côte d’Ivoire (FNIH-CI), représentée par son président, M. Lolo Diby, le secteur du tourisme et de l’hôtellerie est un secteur en pleine croissance.

« Déjà en 2011, nous étions à une contribution au PIB de 0,6%. Aujourd’hui, nous sommes quasiment à 6%. Ce qui a amené l’État de Côte d’Ivoire lors de l’élaboration du nouveau code de l’investissement à ériger ce secteur en secteur prioritaire. Il est donc question maintenant de contribuer à une professionnalisation plus accrue des acteurs de ce secteur, particulièrement des PME », estime-t-il, avant d’indiquer que cette formation va permettre aux acteurs du secteur touristique de voir tout le dispositif mis en place par l’état afin qu’ils en tirent profit.

Anthony NIAMKE

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 22/10/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

De la peur à la banalisation

La Côte d’ivoire compte aujourd’hui près de 20 000 cas confirmés de Covid-19, 18 000 malades guéris et moins de 120 décès. Avec un taux de létalité de 0,6% et un taux de guérison de 92%, la pandémie n...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité