Énergie : La SIR emprunte sur les marchés internationaux

La Société ivoirienne de raffinerie (SIR), avec l’appui de l’Africa finance corporation (AFC), institution spécialisée dans le financement des infrastructures en Afrique, a conclu le 7 janvier un prêt syndiqué de 577 millions d’euros, soit 378,5 milliards de francs CFA. L’AFC, qui y a contribué à hauteur de 192 millions d’euros, indique avoir réuni autour de cette opération la Deutsche Bank, l’ICBC Standard Bank, la United Bank for Africa, NSIA Banque et Bridge Bank et les conseils Norton Rose Fulbright et Bilé - Aka, Brizoua - Bi & Associés. L’objectif de l’emprunt, selon une source proche de la SIR, est de rembourser des obligations historiques relatives à la fourniture de pétrole brut, pour proposer un emprunt à long terme et réduire les taux d’intérêt de l’encours de la dette de la SIR. Il s’agit donc d’un emprunt de refinancement au bénéfice d’une entreprise fragilisée par une importante dette, accumulée depuis des années, et qui avait déjà contraint le gouvernement à décaisser en sa faveur une centaine de milliards de francs CFA en octobre 2016. L’entreprise devrait ainsi pouvoir libérer des ressources pour réaliser les investissements hautement nécessaires pour ses activités courantes, la mise à niveau de ses installations et ses processus de production. Elle sera ainsi en conformité avec les normes actuelles d’émissions environnementales et se développera, contribuant ainsi à la création d’emplois. L’emprunt est composé d’une tranche euros avec une échéance de 9 ans et d’une autre en francs CFA d’une durée de 7 ans.

Ouakaltio OUATTARA

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 02/07/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Le cas Floyd

Trayvon Martin ? Décédé ! Eric Gardner ? Décédé ! Michael Brown ? Décédé !  Atatiana Jefferson, J...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité