Tourisme : Investisseurs recherchent opportunités

L’Etat ivoirien mène plusieurs actions en faveur des parcs et réserves naturelles du pays.

Abidjan accueille le 20 avril une rencontre sur le thème : « Les opportunités d’investissements dans le tourisme ». En marge de cette rencontre, les opérateurs économiques du secteur souhaitant investir en Côte d’Ivoire auront l’opportunité d’effectuer une mission de découverte sur le terrain.

Le Club Afrique développement du groupe marocain Attijariwafabank et de sa filiale la Société ivoirienne de Banque (SIB) organisent, en partenariat avec le ministère ivoirien du Tourisme, une rencontre sur « les opportunités d’investissements dans le tourisme en Côte d’Ivoire », le jeudi 20 avril. En marge des travaux, les organisateurs prévoient une mission de découverte jusqu’au 22 avril, à l’attention des opérateurs économiques marocains et d'autres pays souhaitant investir dans ce secteur.

 

À une semaine de l’ouverture de la 7è édition du Salon international du tourisme d’Abidjan (SITA), pour lequel environ 40 000 visiteurs sont attendus, cet événement intervient dans le sillage de la dynamique du Forum international Afrique développement (FAID) initié par le groupe Attijariwafabank en 2010. Sous l’égide de son actionnaire majoritaire, la holding royale Société nationale d'investissement (SNI), il tente de construire un réseau d’opérateurs économiques générateurs d’opportunités de développement et d’investissement sur le continent, et fédère près de 400 membres actifs présents dans 12 pays, dont la Côte d’Ivoire. Pour la directrice générale de l’agence Amak international, Jocelyne Kpokpa, par ailleurs trésorière de la Fédération nationale de l’industrie touristique de Côte d’Ivoire (FENITOURCI), « cette initiative du Club Afrique développement est à saluer, dans la mesure où elle peut relancer nos activités qui ont beaucoup souffert de la crise militaro-politique de 2002 à 2011».

 

Dynamique Déjà le 18 mars dernier, en marge de la 5è édition du FIAD tenue au Maroc, le ministre du Tourisme, Siandou Fofana, rencontrait différents fonds d’investissements en vue de trouver des financements pour le développement du tourisme ivoirien, qui devrait représenter 7% du Produit intérieur brut (PIB) et générer un chiffre d’affaires de 350 milliards de francs CFA en 2017, notamment grâce aux actions de promotion menées en 2016. Aux investisseurs marocains, le ministre a donc indiqué que ces chiffres devraient connaître une hausse moyenne d’environ 5,6% par an, jusqu’en 2026. « Pour l’instant, c’est le tourisme d’affaires qui représente la plus grande part (56%). Mais la Côte d’Ivoire a prévu l’organisation de plusieurs grandes rencontres telles que les Jeux de la Francophonie (juillet 2017) et la Coupe d’Afrique des Nations (février 2021) qui renforceront considérablement son attractivité », a ajouté le ministre Fofana.

 

 

Benoît TANOH

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 15/11/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink satış evden eve nakliyat halı yıkama bmw yedek parça hacklink panel hacklink panel