Fatoumata Ba : Janngo, la start-up qui en lance d’autres

Fondatrice et PDG de Janngo, la Sénégalaise de 32 ans, Fatoumata Ba, vient de créer cette start-up studio pour faciliter, via la tech, le quotidien des PME et des consommateurs africains.

Fatoumata Bâ a toujours eu un temps d’avance. À 9 ans, elle hackait l’ordinateur de son père, à 11 ans, elle créait sa propre adresse mail et à 16 ans, son tout premier site internet. Après un bac au Togo, une école de commerce et deux années chez Orange à Toulouse, la Sénégalaise de naissance a fondé la filiale de JUMIA en Côte d’Ivoire, avant de prendre les rênes de la première licorne africaine à Lagos, au Nigeria. Mais elle ne s’est pas limitée à ce poste de Directrice générale d’une entreprise en pleine croissance. Elle vient de fonder Janngo.

Fournir la technologie... Et les capitaux. Avec Janngo, explique-t-elle, « nous allons à la rencontre des PME africaines qui souhaitent accéder à de nouvelles opportunités de marché grâce à l'utilisation de nouvelles technologies, afin d'améliorer leur performance au quotidien ». À la différence d'un incubateur ou d'un accélérateur, elle opère avec une équipe interne d'entrepreneurs en résidence qu’elle finance avec du capital propre afin de tester des solutions digitales aux problèmes rencontrés par les PME. Une fois l'appétence du marché validée, ils accélèrent la croissance puis l'expansion géographique. Aux dires de Fatoumata, Janngo signifie « demain » ou « avenir » en peul. Cela traduit l'enjeu prégnant pour notre continent de construire aujourd'hui les modèles économiques performants et inclusifs de demain, conjuguant la rentabilité et l'impact social. Cette nécessité est impérieuse au regard des projections démographiques annonçant près de 1 milliard d'Africains supplémentaires d'ici à 2030, qu'il faudra nourrir, loger, soigner et surtout employer.

Fonds d'amorçage Au mois de mai, l’entreprise a levé 1 million d’euros auprès de financiers africains et internationaux de premier plan. Désignée par le Forum économique mondial « Jeune leader mondial » et par l’institut Choiseul parmi les 100 « leaders économiques de demain », Mme Bâ a reçu en janvier le prestigieux prix allemand « Aenne Burda » de leadership, optimisme et courage visionnaires.

Marie-Brigitte KOMONDI

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 30/07/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Le cas Floyd

Trayvon Martin ? Décédé ! Eric Gardner ? Décédé ! Michael Brown ? Décédé !  Atatiana Jefferson, J...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité