La Côte d’Ivoire lève 82 milliards de FCFA

Malgré la crise, la Côte d’Ivoire reste très active sur les marchés. Le pays a levé le 21 avril la bagatelle de 82,5 milliards de FCFA sur le marché de l’UEMOA. Une opération réussie avec grand succès, à l’instar des précédentes.

La Direction générale du Trésor et de la comptabilité publique de la Côte d’Ivoire (DGTCPCI) a levé le 21 avril un montant de 82,5 milliards de FCFA sur le marché financier de l’Union monétaire ouest africaine (UMOA), à l’issue de son émission simultanée d’adjudication de Bons assimilables du trésor (BAT)  à 91 et 182 jours et d’Obligations assimilables du trésor (OAT) à 5 ans. Le pays n’en est pas à la première opération du genre, mais à la première pour l’année 2020. Il ne compte pas suspendre ses projets d’investissement, malgré la crise sanitaire qui étouffe les différentes économies mondiales et l’économie nationale.

Plus que prévu Initialement, la Côte d’Ivoire avait sollicité 75 milliards de FCFA, mais les investisseurs ont proposé 91,7 milliards de FCFA, soit un taux de couverture du montant mis en adjudication par les soumissions de 122,27%. Sur le total des soumissions des investisseurs, l’émetteur a retenu 82,5 milliards de FCFA  et rejeté les 9,200 milliards de FCFA restants, soit un  taux d’absorption qui s’est établi à 89,97%. Ainsi, 39,8 milliards de FCFA ont été retenu via le BAT de trois mois à un taux de 3,86%. Le BAT de six mois a capté 25,7 milliards de FCFA, à un taux de 4,28%. L’OAT de maturité ans a permis de mobiliser 17 milliards de francs CFA, avec un rendement moyen de 6,11%. Le Trésor public s’engage à rembourser les BAT à 91 jours le premier jour ouvré suivant la date d’échéance, fixée au 21 juillet 2020. Les intérêts sont payables d’avance et précomptés sur la valeur nominale des bons, qui est d’un million de FCFA. De leur côté, les BAT à 182 jours sont remboursables aussi le premier jour ouvré suivant la date d’échéance, fixée au 20 octobre 2020. Les intérêts sont également payables d’avance et précomptés sur la valeur nominale des bons, qui est également d’un million de FCFA. Quant au remboursement des obligations, il se fera le premier jour ouvrable suivant la date d’échéance du 27 mars 2025. Le paiement des intérêts, d’un taux de 5,85% l’an, s’effectuera dès la première année.

Yvann AFDAL

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 30/07/2020
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Raphael Tanoh

Le cas Floyd

Trayvon Martin ? Décédé ! Eric Gardner ? Décédé ! Michael Brown ? Décédé !  Atatiana Jefferson, J...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité