Coopération sud-sud : Julius Maada Bio veut s’inspirer du modèle économique ivoirien

« Nous sommes venus apprendre de la Côte d’Ivoire et de son secteur privé. Le pays dispose d’un secteur agricole à se développer et nous voulons tirer un enseignement de votre expertise ». Ce sont les propos tenus par Julius Maada Bio, Président de la Sierra Leone qui était à la Maison de l’Entreprise d’Abidjan-Plateau face à la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) le 04 mai dernier en marge de sa visite d’amitié et de travail qu’il a effectué en Côte d’Ivoire. Il a appelé les entreprises ivoiriennes à aller en prospection dans son pays non sans les rassurer de la fin définitive de la guerre qu’il a connu. « Nous voulons des joint-ventures et autres formes de partenariats que nous pourrions avoir avec le secteur privé ivoirien », s’est-il exprimé. L’agro-industrie, la pisciculture et les Technologies de l’information et de la communication (Tic) sont les secteurs les plus attendus en Sierra Leone, selon son Président, qui a aussi indiqué qu’il y’ a de la place dans tous les autres secteurs. Pour mener à bien ces initiatives, Julius Maada Bio a conclu qu’« il nous faut briser les barrières linguistiques héritées de la colonisation ».

Bien avant, le président de la Cgeci, Jean-Marie Ackah, qui s’est réjoui de cette visite, a rappelé que « le développement du Secteur Privé doit être au cœur de toutes les politiques et programmes de développement de nos pays. C’est le lieu de rappeler qu’en Côte d’Ivoire le Programme Nationale de Développement pour la période 2016- 2020, d’un montant total de 30 000 milliards, prévoit une contribution du secteur privé à hauteur de 62% ».

 

Cependant, il reconnait que « dans une économie mondialisée, les économies d’échelle deviennent de plus en plus un facteur de compétitivité et de performance ».

Tout en espérant que cette visite soit le début d’une coopération gagnant-gagnant. Il a laissé le soin à son Directeur Exécutif, Dr Vaflahi Méité, de présenter l’Organisation et les domaines qui pourraient être profitables à d’autres pays de la sous-région.

Il est à noter que rencontre a vu la participation du Vice-Président ivoirien, Kablan Duncan et du ministre du commerce, de l’artisanat et de la promotion des Pme, ministre de l’industrie et des mines par Intérim, Souleymane Diarrassouba.

 

 

                                                                                             Liliane N’GUESSAN

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 06/12/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité