Transport routier: A Abidjan, des routiers préparaient une grève

Des transporteurs routiers  dans des gares abidjanaises de transport de voyageurs et de marchandises mécontents des coûts excessifs en vigueur dans le secteur du transport depuis fin 2011préparaient une grève le lundi 2 mai. Confédération des syndicats des conducteurs routiers de l’Afrique de l’ouest (CSCRAO) soutenait le mouvement.

Plusieurs transporteurs routiers de cars de transport en commun de voyageurs et de camions de marchandises dans les gares sur les lignes intérieures et inter-Etats à Abidjan (Côte d’Ivoire) mécontents des coûts excessifs dans le milieu du transport depuis le début du mandat du président Alassane Ouattara fin 2011 préparaient une grève le lundi 2 mai. Ce mouvement planifié depuis des mois avait reçu le soutient de Confédération des syndicats de conducteurs routiers de l’Afrique de l’ouest (CSCRAO).

Les routiers voulaient ainsi dénoncer les coûts excessifs pratiqués dans le secteur du transport routier  il y a  cinq ans par le gouvernement ivoirien avec l’appui du ministère des transports.

Selon eux, les coûts sont insupportables. « Avant 2011, les cars de 45 places qui coûtaient 42 millions FCFA sont vendus en 2016 au prix de 62millions 300.000FCFA », indique Z. Ouattara un propriétaire de cars de transport de  personnes sur le tronçon Abidjan-Korhogo (environ 602 kilomètres dans le nord) pointant du doigt le montant sur un prospectus qu’il s’est procuré auprès d’un concessionnaire automobiles dans la capitale économique ivoirienne.

« L’immatriculation d’un tel véhicule revient à plus d’un million FCFA tous les autres frais compris notamment la visite technique, la vignette, la carte de transport… », ajoute de son côté Matchè représentant d’une organisation professionnelle de transporteurs routiers dans son bureau de Yopougon une commune du district d’Abidjan.

Dimanche 15 mai. Au port autonome d’Abidjan une dizaine de chauffeurs au volant  de camions-poids lourds bloqués dans un embouteillage sur le boulevard du Havre en zone portuaire soutiennent que le   prix du baril de pétrole étant de 22 dollars US (environ 13000FCFA) sur le marché mondial et qu’un baril de ce carburant fait 159litres, « il va s’en dire que l’Etat ivoirien achète un litre de pétrole à 85FCFA et le revend à 575FCFA », soulignent-ils les uns après les autres visiblement excédés par ce prix  qui est celui du gasoil qu’ils achètent à la pompe en Côte d’Ivoire depuis le 1er  mai.

« Nous les transporteurs avions subi de lourdes pertes entre le déclenchement de la guerre en Côte d’Ivoire le 19 septembre 2002 et l’accession au pouvoir de l’actuel chef de l’Etat Ouattara en 2011. Plusieurs de nos cars avaient été incendiés mais le gouvernement n’a jamais pensé à nos souffrances », s’indigne un syndicaliste affilié à Confédération des syndicats de conducteurs routiers de l’Afrique de l’ouest (CSCRAO) déplorant ainsi le non renouvellement du parc auto ivoirien et l’arrivée  « prochaine » dans le secteur du transport d’opérateurs économiques non nationaux. 

Le président de CSCRAO, Vaffi Koné avait indiqué lors d’une rencontre à Adjamé avec un journaliste de Alerte Info/Le Journal d’Abidjan dans les locaux de cette organisation syndicale regroupant de nombreux syndicats de la filière des transports routiers que le discours du président de la République Alassane Ouattara le 1er mai, jour de la fête du travail, demandant aux transporteurs de réfléchir à une revue à la baisse des prix des tickets aux voyageurs avait permis de désamorcer « pour le moment » la fronde des routiers.

« La Confédération des syndicats des conducteurs routiers de l’Afrique de l’ouest soutenait ce mouvement de grève », avait-t-il conclu en colère contre le ministre des transports Gaoussou Touré soupçonné de « faire le jeu » des investisseurs étrangers dans le secteur ivoirien des transports.

Tony NAHOUNOUX

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 15/11/2018
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle génération

Ce n’est pas la première fois que le Président Ouattara lâche les mots « nouvelle génération ». Mais, après avoir ouvert la porte a...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink satış evden eve nakliyat halı yıkama bmw yedek parça hacklink panel hacklink panel