Dassa Touré, Du treillis au bâtiment

Les pays en développement comme la Côte d’Ivoire offrent des opportunités d’entreprises dans bien de domaines, comme celui du bâtiment. Dassa Touré a eu le nez creux en se tournant vers ce secteur, qui a fait de lui aujourd’hui un entrepreneur prospère.

Depuis 5 ans, Dassa Touré est le patron de Batfinish, une entreprise spécialisée dans les travaux de finition des bâtiments, le carrelage, la plomberie et l’électricité. Avec sa quinzaine d’employés, qu’il déploie chaque jour sur différents chantiers à Abidjan, le natif de Kolia se dit fier de son parcours, d’autant plus que rien ne le prédestinait à exceller dans ce secteur d’activité.

Après le baccalauréat et quelques années d’études dans une grande école à Abidjan, il se retrouve comme de nombreux jeunes Ivoiriens confronté à un problème d’insertion dans le tissu professionnel. Durant la période de la crise militaro-politique, il flirte un temps avec l’armée, mais les perspectives d’avenir étant floues il abandonne le treillis.

Self made man N’étant pas homme à se ronger les pouces, il va prêter main forte à un oncle qui fait dans le carrelage. De là naitra sa passion pour les métiers du bâtiment. L’ancien élève du Lycée Moderne de Kouto décide de se former dans le domaine pour en maitriser tous les rouages. Après deux années au sein de différentes sociétés de construction immobilière il lance en 2013 Batfinish et engage des jeunes de son entourage. En 5 années d’activité, l’entreprise lui permet aujourd’hui de vivre décemment. « Je m’en sors très bien et j’ai pu former d’autres personnes, qui aujourd’hui sont installés à leur propre compte. Cela me rend encore plus fier », déclare-t-il.

Les prochains défis de Dassa Touré, 35 ans, sont de donner plus de visibilité à son entreprise, de sortir de l’informel et de pouvoir ainsi acquérir de nouveaux marchés, plus importants. Il continue par ailleurs de se former en techniques de management des entreprises pour être toujours plus performant.

Malick SANGARÉ

À LIRE AUSSI

L’Hebdo - édition du 21/03/2019
Voir tous les Hebdos
Edito
Par Ouakaltio OUATTARA

Nouvelle « Génération sacrifiée » ?

Dans les premières heures du multipartisme, l’école avait été utilisée afin de maintenir la pression sur les dirigeants. Les élèves et étu...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink panel bypass shell wso shell evden-eve-nakliyat hacklink satış hacklink paykasa hacklink hacklink satış hacklink panel hacklink al hacklink satis hacklink hacklink Google film izle porno porno izle porno seyret seks hikayeleri evden eve nakliyat istanbul evden eve nakliyat nakliyat nakliye