Alliances politiques : Le PDCI à la croisée des chemins

Ce ne sont pas les alliances qui ont manqué en politique. Chaque parti, aussi fort soit-il, a toujours fait appel à un autre afin de conserver le pouvoir ou se renforcer dans l’opposition. Le PDCI est désormais à un carrefour assez délicat pour son avenir.

Parti de droite, le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) avait noué depuis 2005 une alliance avec d’autres partis qui, en plus de partager la même idéologie, se reconnaissaient comme héritiers du Père fondateur du plus ancien parti politique ivoirien. L’houphouëtisme était ainsi né et les houphouëtistes, après 5 ans dans l’opposition, étaient parvenus au pouvoir en 2011. Mais, dans cet exercice et face à une absence totale de l’opposition, les intérêts et les visions ont finalement divergé. Après s’être présenté comme leader des partis de l’opposition et avoir gagné quelques postes de députés, dans le cadre de son alliance avec Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS), devenu PPPACI, le PDCI est plus que déterminé à reprendre le pouvoir. Même s’il doit le co-gérer avec un autre parti, car les barons du PDCI souhaitent que leur parti soit celui qui va partager le gâteau.

Avec et contre qui ? C’est la question qui est sur toutes les lèvres depuis qu’Henri Konan Bédié a clairement indiqué que toute alliance se ferait désormais « au bénéfice du PDCI ». Soucieux de conserver ses bastions naturels, le centre et certaines communes d’Abidjan, le PDCI montre des envies de conquérir l’ouest du pays et, pourquoi pas, de faire une percée au nord. De telles ambitions pourraient être freinées dans le cadre d’une alliance. « S’allier avec le RHDP, ce serait lui laisser le nord et s’allier avec le PPACI ce serait céder l’ouest, alors que le PDCI ne souhaite pas partager le centre. Aller seul conquérir ces zones sera un parcours de combattant », explique le sociologue Firmin Koffi. Déjà floué par le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) et malgré les incessants appels d’Alassane Ouattara à une « alliance idéologique », plusieurs cadres semblent plutôt favorables à la poursuite de l’alliance avec le PPACI de Laurent Gbagbo. Henri Konan Bédié continue de chercher « la bonne alliance du moment », celle qui devrait permettre à son parti d’augmenter le nombre de ses élus mais aussi et surtout d’élargir sa zone d’influence. Même si le PDCI n’a pas encore enregistré de candidats à la candidature dans la zone nord du pays, sa direction n’écarte pas le fait d’y trouver des cadres valables qui pourraient titiller ceux du RHDP.

À LIRE AUSSI

APPELS D'OFFRES
L’Hebdo - édition du 30/03/2023
Voir tous les Hebdos
Edito
Par KODHO

Pour les humains et pour la planète

La 27ème édition de la Conférence annuelle des Nations unies sur le Climat, la COP27, s'est ouverte il y a quelques jours à Sharm El Sheikh, en Égypte. ...


Lire la suite
JDF TV L'actualité en vidéo
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal d'Abidjan et recevez gratuitement toute l’actualité

hacklink Backlinks Checker backlink sales betpas restbet supertotobet mersin escort canlı bahis gaziantep escort Viagra 100 mg fiyat Kamagra Jel fiyat Cialis 20 mg fiyat kalpli sigara marlboro double fusion captain black tekirdağ escort balıkesir escort çanakkale escort

cialis eczane fiyatları

penis sertleştirici ilaçlar ve isimleri

penis sertleştirici hap çeşitleri

degra

lifta

viagra

kamagra jel

cialis fiyat

cialis

viagra fiyat

viagra

Ankara Escort Ä°zmir Escort Antalya Escort Samsun escort Ankara escort Antalya escort